Coronavirus : le dispositif d’aide pour les Français expatriés assoupli

Les Français expatriés durement touchés par la crise économique liée à l’épidémie de Covid-19 peuvent bénéficier d’une aide financière spécifique jusqu’à la fin de l’année 2020. Conditions, montant, versement… Ce qu’il faut savoir.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Ranta Images

Depuis avril dernier, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a mis en place un dispositif exceptionnel, appelé secours occasionnel de solidarité, pour venir en aide aux ressortissants françaisétablis à l’étranger durement affectés par la crise économique liée à l’épidémie de Covid-19. Les règles d’attribution viennent d’être assouplies.

Qui peut en bénéficier ?

Le secours occasionnel de solidarité s’adresse aux Français inscrits au registre mondial des Français établis hors de France (l’inscription consulaire) qui ont subi une perte ou une diminution conséquente de leurs revenus en raison de l’épidémie de coronavirus. Ils doivent être en mesure de le justifier.

Quelles sont les règles d’attribution ?

L’aide peut être attribuée jusqu’à quatre fois d’ici la fin de l’année 2020. Versée mensuellement en monnaie locale, elle est cumulable avec les éventuelles aides publiques locales.

Quel est le montant de l’aide ?

La somme varie selon la composition et les ressources du foyer ainsi que le pays de résidence. Le montant mensuel est publié sur le site du consulat dont vous dépendez

Par exemple, un Français célibataire installé aux Etats-Unis pourra percevoir 251,41 € (même montant pour un couple). Le supplément par enfant à charge s’élève à 167,61 €.

Un Français célibataire sans enfant (ou un couple sans enfant) résidant en Allemagne pourra, quant à lui, percevoir 187,38 €. Le supplément par enfant à charge s’élève à 124,92 €.

Comment la demander ?

Chaque demande est à adresser aux services consulaires de votre circonscription. Vous devez remplir un formulaire et joindre une liste de documents justificatifs qui varie selon les pays : 

  • une lettre de demande expliquant votre situation et les raisons de la baisse de vos revenus ;
  • des justificatifs de la perte ou de la baisse de revenu depuis mars 2020 ;
  • des justificatifs des revenus perçus en 2019 et 2020 ;
  • des justificatifs de dépenses de logement ;
  • les relevés de tous vos comptes bancaires des 3 derniers mois (couple : relevés de tous les comptes bancaires des deux conjoints) ;
  • un relevé d’identité bancaire (RIB) ;
  • une copie de votre pièce d’identité ;
  • pour les familles, un justificatif de la composition familiale (copie du livret de famille).

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de votre consulat ou des services consulaires de votre ambassade.

 

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :