Coronavirus : 4 conseils pour supporter le masque par forte chaleur

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Feverpitched

 

Une nouvelle vague de chaleur est attendue en France à partir de jeudi ou vendredi suivant les régions et pourrait durer près d’une semaine. Météo France prévoit des températures maximales entre 34 et 39°C du nord au sud. Une canicule qu’il faut, cette année, supporter avec un masque sur le visage. Obligatoire dans les lieux publics clos depuis le 20 juillet, il s’impose de plus en plus dans les rues. La Rochelle, Carpentras, Quiberon, Nice, Tours, Lille… De nombreuses municipalités ont décidé de le rendre obligatoire dans certaines parties de l’espace public afin d’endiguer la reprise de l’épidémie de Covid-19. Mais comment le porter sans suffoquer ? Voici quelques conseils.

Choisissez un masque de couleur claire et en coton

L’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) recommande de choisir « un masque bien ajusté à la forme et à la taille du visage ». Si vous mettez un masque alternatif en tissu, choisissez-en un de couleur claire. « Plus une couleur est sombre, plus elle absorbe les rayons du soleil qui se transforment en chaleur. Avec du noir, l’absorption est la plus importante. Le blanc, en revanche, réfléchit la lumière et n’accumule donc pas la chaleur », explique Laurent Misery, dermatologue au CHU de Brest interrogé par Ouest France.

Le choix de la matière est également important. Evitez le synthétique et préférez un masque en coton qui est plus respirable.

Respirez par le nez plutôt que par la bouche

L’Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail (IRSST), un organisme québécois, recommande de respirer par le nez bouche fermée. Cela « génère moins de chaleur et d’humidité qui seront retenues dans le masque. Il ne serait toutefois possible de préserver une respiration nasale que lors d’un effort faible à modéré ».

Si vous avez des difficultés à respirer avec votre masque, mettez-vous à l’écart, enlevez-le par les lanières et buvez de l’eau. Cela fera baisser la température de votre corps. N’oubliez pas de désinfecter vos mains avant et après avec de l’eau et du savon ou du gel hydro alcoolique.

N’humidifiez pas votre masque

« Il ne faut jamais humidifier le masque, même si cela peut procurer une sensation de rafraîchissement », indique la Direction générale de la santé dans un communiqué. Vous pouvez, en revanche, vous rafraîchir le front et le cou.

Changez votre masque dès qu’il devient humide

Un masque de protection doit être changé au moins toutes les 4 heures. Mais cette durée est réduite en cas de forte chaleur. En effet, dès qu’il devient humide, à cause de la transpiration par exemple, son efficacité n’est plus assurée et il convient d’en porter un nouveau. Pensez à prévoir deux contenants, un pour les masques propres et un autre pour ceux usagés.

En vidéo : Un tuto pour faire votre masque en tissu

A lire aussi