Autotests : voici comment trouver une pharmacie qui en délivre sans avance de frais

4 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Clara Murcia

Dans certaines situations, les autotests, délivrés en pharmacie, sont pris en charge par l’Assurance maladie.

Qui peut obtenir un autotest gratuit en pharmacie ?

Un autotest coûte au maximum 5,20 euros mais certaines personnes peuvent se voir délivrer gratuitement des autotests en pharmacie.

Les personnes complètement vaccinées cas contact

Les personnes cas contact disposant d’un schéma vaccinal complet (rappel réalisé) doivent réaliser un test antigénique ou RT-PCR dès qu’elles apprennent qu’elles sont cas contact, puis elles doivent effectuer un autotest 2 jours et 4 jours après la date du dernier contact avec la personne positive.

Elles peuvent se faire délivrer en officine les autotests préconisés sans avance de frais à condition de présenter le résultat du test RT-PCR ou du test antigénique et une attestation sur l'honneur.

Les enfants de moins de 12 ans cas contact

Les enfants de moins de 12 ans cas contact à l’école doivent effectuer trois autotests : le jour même à condition de ne pas présenter de symptômes, puis 2 et 4 jours après le premier test.

Les enfants de moins de 12 ans cas contact en dehors de l’école doivent réaliser un test antigénique ou RT-PCR immédiatement après avoir appris qu’ils sont cas contact, puis un autotest 2 jours et 4 jours après la date du dernier contact avec la personne positive.

Pour obtenir les autotests préconisés en officine sans avance de frais, les parents doivent fournir une attestation sur l’honneur (PDF) et, pour les enfants cas contact en dehors de l’école, présenter aussi le résultat négatif du test antigénique ou du test RT-PCR.

Les professionnels travaillant auprès des personnes âgées ou handicapées

Environ 600 000 professionnels qui travaillent auprès des personnes âgées et des personnes en situation de handicap peuvent recevoir jusqu'à dix autotests gratuitement chaque mois sur présentation d’un justificatif professionnel.

Sont concernés :

  • les professionnels travaillant au sein de services d’aide à domicile (service d'aide et d'accompagnement à domicile (Saad) en service prestataire, intervenants mandataires, particuliers employeurs, salariés des services de soins infirmiers à domicile (Ssiad), salariés de service pour personnes handicapées ;
  • les accueillants familiaux.

En vidéo : 3 min pour comprendre : comment bien réaliser son autotest

Où obtenir des autotests pris en charge par l’Assurance maladie ?

L’Assurance maladie propose sur son site internet une carte interactive pour trouver les pharmacies près de chez vous qui délivrent des autotests sans avance de frais. Actuellement, plus de 15 000 officines en délivrent. Pour utiliser l’outil, il n’est pas nécessaire d’avoir un compte Ameli.

La recherche d’une pharmacie peut s’effectuer de deux manières :

  • soit taper le nom d’un département, d’une commune dans la barre de recherche
  • soit zoomer avec la molette de sa souris pour naviguer sur la carte.

Chaque pictogramme bleu représente une pharmacie. En cliquant sur l’un d’eux, on obtient le nom, l’adresse et le numéro de téléphone.

Comment se déroule un autotest ?

L’autotest antigénique fonctionne de la même manière qu’un test RT-PCR classique. Le prélèvement nasal est réalisé à l’aide d’un écouvillon mais ce dernier est moins long et donc moins invasif. Il faut l’introduire verticalement dans une narine sur 2 à 3 cm sans forcer, puis basculer doucement horizontalement et l’introduire un peu jusqu’à rencontrer une légère résistance et effectuer cinq rotations avant de le retirer. Le coton-tige doit ensuite être placé dans un tube contenant un réactif chimique. Vous refermez le tube et versez deux gouttes de la solution sur la plaquette du test. Au bout de 15 à 20 minutes plus tard, vous obtenez le résultat : un trait, le test est négatif ; deux traits, le test est positif.

Que faire en cas de résultat négatif ou positif à l’autotest ?

En cas de résultat négatif à un autotest, il faut rester prudent et maintenir les gestes barrières. Les autotests étant moins fiables que les tests antigéniques ou RT-PCR, il est possible d’être porteur du virus dans des quantités non détectables, ou qu’une erreur liée au prélèvement fausse le résultat.

En cas de résultat positif à un autotest, il faut sans tarder :

  • réaliser un test RT-PCR ou un test antigénique qui confirmera ou non le résultat ;
  • s’isoler immédiatement
  • prévenir les personnes avec qui l’on a récemment été en contact en l’absence de gestes barrières pour qu’elles s’isolent.

Les personnes qui ne peuvent pas télétravailler peuvent demander un arrêt de travail.

A lire aussi