Aides à l’autonomie : un formulaire de demande unique en test dans cinq départements

Depuis le 1er septembre, cinq départements expérimentent un nouveau formulaire de demande d’aide à l’autonomie pour les personnes âgées à domicile. Il permet d’effectuer une demande groupée de l’Allocation personnalisée d’autonomie (Apa) et du dispositif « Bien vieillir chez soi » de sa caisse de retraite.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Zinkevych

Avec l’avancée en âge, les tâches quotidiennes peuvent devenir de plus en plus difficiles à effectuer. Dans ce cas, les personnes âgées en perte d’autonomie souhaitant rester à domicile peuvent bénéficier de différentes aides financières.

L’allocation personnalisée d’autonomie (Apa), versée par le département, permet aux personnes dépendantes âgées de 60 ans et plus de financer tout ou partie des dépenses dont elles ont besoin pour accomplir les actes de la vie courante (se laver, se nourrir, etc.). Les seniors qui ne rentrent pas dans les critères d’attribution de l’APA peuvent obtenir une aide de leur caisse de retraite (aide à domicile, aménagement du logement, etc.).

Un formulaire de demande commun en test dans cinq départements

Mais les démarches administratives à accomplir pour bénéficier de ces aides peuvent amener certaines personnes âgées à ne pas les demander. Pour les simplifier, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (Cnsa), la Caisse nationale d’assurance vieillesse (Cnav) et la Direction générale de la cohésion sociale (DGCS) expérimentent un projet de formulaire national de demande d’aide à l’autonomie commun aux départements et aux caisses de retraite. Il remplacerait le dossier de demande d’Apa des départements et le dossier de demande d’aide « Bien vieillir chez soi » de la Cnav.

Depuis le 1er septembre, le formulaire est testé  dans cinq départements : l’Allier, la Mayenne, la Savoie, Paris et le Val de Marne. Les personnes âgées peuvent l’obtenir auprès de leur caisse de retraite (Carsat ou MSA) ou de leur département.

L’expérimentation doit durer jusqu’au 31 octobre 2020. Selon les retours des professionnels et des usagers, la Direction générale de la cohésion sociale engagera les démarches nécessaires à son homologation cerfa. En parallèle, la CNSA et la Cnav travaillent à la création d’un téléservice national qui permettrait de déposer sa demande d’aide à l’autonomie en ligne. Il devrait être disponible au printemps 2021.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :