AAH : les compléments de l’allocation fusionneront le 1er décembre

Le complément de ressources de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) disparaîtra le 1er décembre, fusionnant avec la Majoration pour la vie autonome (MVA).

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© martinedoucet

L’article 266 de la loi de finances pour 2019 fusionne, à compter du 1er décembre, les deux compléments de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) : le Complément de ressources (CR) et la Majoration pour la vie autonome (MVA). Seule la seconde aide sera conservée.

Actuellement, les personnes en situation de handicap qui ont un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80 %, vivent dans un logement indépendant et bénéficient de l’AAH à taux plein peuvent percevoir l’un des deux compléments :

  • le Complément de ressources (CR) de 179,31 € si elles ont une capacité de travail inférieure à 5 %. Seuls 6 % des allocataires de l’AAH en sont bénéficiaires.
  • ou la Majoration pour la vie autonome (MVA) de 104,77 €, qui permet de couvrir les dépenses d’aménagement du logement, si elles perçoivent une aide au logement. 14 % des allocataires de l’AAH touchent cette majoration, soit environ 150 000 personnes.

Une mesure de simplification

Selon l’exécutif, « la coexistence de ces deux compléments à l'AAH nuit à la lisibilité du dispositif. En effet, ils présentent tous deux un objectif identique - le soutien à l'autonomie dans le logement - mais présentent des distinctions dans leurs conditions et modalités d'attribution, qui sont source de complexité et concourt à l’engorgement des MDPH par des demandes d’évaluations spécifiques ». Le complément de ressources nécessite, en effet, une double évaluation : du taux d’incapacité permanente et de la capacité de travail du demandeur.

Les droits des allocataires actuels maintenus

La mesure de simplification entrera en vigueur de manière progressive. Les droits des bénéficiaires actuels du complément de ressources seront maintenus pendant une durée de dix ans à compter du 1er décembre et la fusion des compléments interviendra au fil des nouvelles demandes. La mesure s’appliquera également aux bénéficiaires de l’allocation supplémentaire d’invalidité (ASI) qui peuvent également percevoir le complément de ressources ou la majoration pour la vie autonome.

A noter : la Majoration pour la vie autonome (MVA) n’a pas à être demandée. La Caisse d'allocations familiales (Caf) ou la Mutualité sociale agricole (MSA) l'attribue automatiquement et en même temps que l'AAH dès lors que les conditions sont remplies.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :