Services publics : 2 000 maisons France services d’ici 2022

Pôle emploi, CAF, impôts… Le gouvernement souhaite réunir dans une même structure les services publics de proximité. Près de 2 000 maisons France services devraient être ouvertes d’ici 2022.
2mn de lecture
La maison de services au public de Mercoeur, en Corrèze.
La maison de services au public de Mercoeur, en Corrèze.

Le 25 avril dernier, le président de la République Emmanuel Macron avait annoncé l’ouverture de 2 000 maisons France services regroupant les services publics d’ici la fin du quinquennat.

Actuellement, il existe déjà quelque 1 340 maisons de services au public (MSAP) présentes sur le territoire, notamment dans les zones rurales et montagneuses. Ces structures accompagnent les habitants dans leurs démarches administratives (emploi, retraite, famille, social, santé, logement, énergie, accès au droit, etc.) mais elles ne proposent pas toutes les mêmes services. Le gouvernement souhaite donc uniformiser l’offre proposée par les différentes maisons et « en créer au moins 500 supplémentaires d’ici 3 ans, de façon à mailler tout le territoire » ainsi que « renforcer le réseau des 130 structures mobiles existantes », a expliqué la ministre de la Cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, dans Le Parisien.

Un panier minimum de dix services publics

Dans les maisons France services, les Français pourront y retrouver les services de la Caisse d’allocations familiales (CAF), de l’Assurance maladie (Cnam), de l’Assurance vieillesse (Cnav), de la Mutualité sociale agricole (MSA), de Pôle emploi, de La Poste ainsi que ceux des ministères de l’Intérieur, de la Justice, du Travail et des Finances publiques. « C’est le panier minimum de services indispensable pour obtenir le label " France Services" », a précisé la ministre.

En plus de ce panier minimum, les structures pourront voir leur offre enrichie par des « opérateurs privés ». La SNCF ou des banques pourraient devenir des « partenaires », permettant aux usagers d’acheter leurs billets de trains ou de retirer de l’argent à un distributeur.

Le label « France services » commencera à être attribué à partir de septembre prochain. « Notre objectif est de labelliser un maximum de maisons d’ici à la fin de l’année dans les zones rurales et les quartiers prioritaires de la ville », a déclaré Jacqueline Gourault. Pour l’obtenir, les maisons devront avoir au moins deux personnes pour accueillir le public, se situer à moins de 30 minutes en voiture du domicile et être ouvertes cinq jours sur sept.

30 000 € par an d’investissement par maison

Concernant le financement, « l’Etat et les opérateurs partenaires contribueront au coût de fonctionnement de chaque maison à hauteur de 30 000 euros par an, soit le coût de l’agent d’accueil dans chaque maison », a détaillé la ministre. Cela représente un investissement de 230 millions d’euros d’ici trois ans, dont « 30 millions d’euros de contribution exceptionnelle de la part de la banque des territoires de la caisse des dépôts ».

- Comment faire pour demander la prime d’activité ?

- Oups, un nouveau portail pour vous aider dans vos démarches administratives

- CAF : comment éviter d’avoir un trop-perçu à rembourser ?

df
Sarah Corbeel
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus