Services à la personne : le crédit d’impôt étendu aux retraités

Les retraités, y compris ceux qui ne sont pas imposables, bénéficieront d’un avantage fiscal en cas d’emploi d’un salarié à domicile.
1mn de lecture
Services à la personne : le crédit d’impôt étendu aux retraités
Services à la personne : le crédit d’impôt étendu aux retraités

Bonne nouvelle pour les retraités : à compter de 2017, ils pourront bénéficier d’un crédit d’impôt en cas d’emploi d’un salarié à domicile. Jusqu’alors le fisc ne leur accordait qu’une réduction d’impôt.

Cela signifie que tous les retraités profiteront de l’avantage fiscal même s’ils ne sont pas imposables.

Le crédit d’impôt est égal à 50 % des dépenses retenues dans la limite de 12 000 €, éventuellement majorée sous certaines conditions (chaque enfant à charge augmente ce plafond de 1 500 €), sans toutefois que ces majorations puissent porter le plafond au-delà de 15 000 €.

Ce plafond de dépenses retenues est porté de 12 000 € à 15 000 € (majoré de 1 500 € par personne à charge sans excéder le total 18 000 € de dépenses) si vous employez pour la première fois un salarié.

Les dépenses sont retenues dans la limite de 20 000 €, par exemple lorsque l'un des membres du foyer fiscal est titulaire d'une carte d'invalidité d'au moins 80 % ou d'une pension d'invalidité de 3e catégorie ou le complément d'allocation d''éducation spéciale. Aucune majoration ne peut être appliquée à la limite de 20 000 €.

Cette mesure bénéficiera à 1,3 millions de ménages et permettra une baisse du reste à charge sur les dépenses de service à la personne de l’ordre de 20 % en moyenne », indique le gouvernement.

df
Anne-Gaëlle Nicolas-Koch
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus