Se former au métier d’assistante maternelle

Un décret publié mercredi modifie la formation que doivent suivre obligatoirement les femmes souhaitant exercer cette profession.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Pour devenir assistante maternelle, vous devez disposer d’un agrément du président de votre conseil départemental et avoir suivi une formation.
Pour devenir assistante maternelle, vous devez disposer d’un agrément du président de votre conseil départemental et avoir suivi une formation.

Vous envisagez de devenir assistante maternelle ? Pour exercer cette profession, vous devez disposer d’un agrément du président de votre conseil départemental et avoir suivi une formation. Dans un décret paru mercredi 24 octobre au Journal officiel, le gouvernement modifie les règles de la formation exigée*.

Cette dernière est organisée et financée par le président du conseil départemental pour une durée totale d’au moins 120 heures.

Les 80 premières heures de formation doivent être assurées dans un délai de 6 mois à compter de la réception du dossier complet de votre demande d’agrément et avant tout accueil d’enfant par vous.

Ce délai est relevé à 8 mois par le président du conseil départemental dans les départements qui justifient avoir agréé au plus 100 nouveaux assistantes maternels au cours de l’année civile (du 1er janvier au 31 décembre) précédant la date de demande d’agrément.

Une évaluation des acquis

Une évaluation des acquis des 80 premières heures de formation est menée. Si les résultats de cette évaluation sont satisfaisants, l’organisme de formation ou le président du conseil départemental délivre une attestation de validation. Ce document vaut autorisation à accueillir un enfant.

En l’absence de délivrance d’une attestation de validation, une deuxième évaluation peut être menée.

Les résultats de deuxième évaluation sont satisfaisants ? L’attestation vous est délivrée.

Les 40 heures restant à accomplir visent à permettre à l’assistante maternelle d’approfondir ses connaissances et compétences. Elles doivent être suivies dans un délai de 3 ans à compter de l’accueil du premier enfant par l’assistante maternelle.

Les domaines de la formation

Différents domaines sont abordés au cours de la formation, tels que :

  • la sécurité psycho-affective et physique de l’enfant (notamment la capacité à lui dispenser les gestes de premiers secours) ;
  • les soins, notamment l’hygiène, et le confort de l’enfant ;
  • l’accompagnement de l’enfant dans son développement, son épanouissement, son éveil, sa socialisation et son autonomie ;
  • les droits et devoirs de la profession ;
  • les missions et les responsabilités de l’assistante maternelle en matière de sécurité, de santé et d’épanouissement de l'enfant.

Vous êtes dispensée de suivre une partie de la formation dans certaines situations, notamment si vous possédez le CAP « Accompagnant éducatif petite enfance ».

La formation peut être complétée de périodes de formation en milieu professionnel dans des conditions qui doivent être définies par arrêté.

Une mise en œuvre début 2019

Le décret doit entrer en vigueur le 1er janvier 2019. Si toutefois vous avez commencé une formation avant cette date, elle reste soumise aux règles actuelles.

* Le texte utilise la dénomination d’assistants maternels. Mais selon une enquête de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) parue en novembre 2013, la profession comptait seulement 0,5 % d’hommes en 2011.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :