Scooter, moto : un site pour initier les ados à la conduite d’un deux-roues

3 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Attitude Prévention lance un site Internet pour initier les ados à la conduite d'un deux-roues.
Attitude Prévention lance un site Internet pour initier les ados à la conduite d'un deux-roues. Attitude Prévention lance un site Internet pour initier les ados à la conduite d'un deux-roues.

Chaque année depuis 2001, l’association Attitude prévention, qui regroupe tous les assureurs français, organisent en partenariat avec les CRS des opérations d’initiation des jeunes à la conduite d’un deux-roues motorisé sur tout le territoire. Pour aller plus loin, elle vient de lancer le site pédagogique www.conduire-scooter-moto.fr.

Destiné aux adolescents, il vise à leur donner les règles de base pour rouler en toute sécurité en scooter ou moto. Une initiative qui répond à une réelle urgence : en 2017, 779 jeunes de moins de 25 ans ont perdu la vie sur les routes de France.

Tout savoir avant de conduire un deux-roues

Le site est décliné en huit rubriques. Voici un exemple de ce que le site peut apprendre aux ados :

> Les différents permis (AM, A1, A2, A) :

A partir de 14 ans, les adolescents peuvent passer le permis AM (anciennement le BSR) pour conduire un scooter, une mobylette ou une moto de 50 cm3 maximum. Pour utiliser un deux-roues motorisé entre 50 cm3 et 125 cm3, il faut attendre l’âge de 16 ans et passer le permis A1.

> Les assurances :

Tous les deux-roues motorisés doivent être assurés ! La conduite sans assurance est un délit qui peut être sanctionné par une amende de 3 750 € et des peines complémentaires comme la suspension du permis de conduire ou la confiscation du véhicule. La rubrique donne tous les détails sur l’assurance obligatoire de responsabilité civile et les assurances facultatives les plus courantes pour couvrir les dommages matériels et corporels.

> Les équipements obligatoires, l’entretien et la bonne position à avoir pour conduire :

Pour circuler dans les règles, le scooter ou la moto doivent disposer d’un certain nombre d’éléments obligatoires comme un rétroviseur gauche, un feu rouge arrière, un pot d’échappement homologué, etc.

> Les équipements de sécurité :

Par exemple, le port d’un casque et de gants homologués CE-EPI (Equipement de protection individuelle) sont obligatoires pour le conducteur et le passager.

> Les facteurs de risques (drogue et alcool, vitesse, téléphone) :

Par exemple, fumer du cannabis altère la vision, l’audition et les capacités de coordination et allonge le temps de réaction. Et rouler moins vite ne diminue pas les risques puisqu’en cas d’urgence, le conducteur qui a fumé ne réagira pas assez rapidement. Sous l’influence du cannabis, les risques d’être responsable d’un accident mortel sont multipliés par deux.

> La circulation en pratique :

Les conducteurs de deux-roues motorisés sont les plus vulnérables sur la route. Pour aider les jeunes à rouler en sécurité, Attitude Prévention propose un quiz en dix questions sur les panneaux de signalisation et rappelle les règles de base pour bien voir et être vu, freiner sans tomber ou encore prendre correctement un rond-point.

> Une présentation des pistes d’éducation routière CRS/Attitude prévention

Chaque année, une vingtaine d'opérations sont organisées en France permettant d’initier près de 10 000 personnes. Les pistes d’éducation routière sont accessibles dès 14 ans aux scolaires et au grand public. L’initiation comprend une partie théorique et une partie pratique sur la piste.

A lire aussi