Santé : la carte Vitale dématérialisée testée dans deux départements

Dans les Alpes-Maritimes et le Rhône, les assurés volontaires vont pouvoir tester la e-carte d’assurance maladie pendant un an. Délivrée gratuitement, elle prend la forme d’une application mobile.
1mn de lecture
La e-carte d'assurance maladie pourrait être généralisée en 2021.
La e-carte d'assurance maladie pourrait être généralisée en 2021.

C’était l’une des mesures de la feuille de route pour accélérer le virage numérique en santé présenté fin avril par la ministre de la Santé Agnès Buzyn. Une e-carte d’assurance maladie sera testée jusqu’à la fin du mois de mai 2020 dans les Alpes-Maritimes et le Rhône, selon un décret paru le 29 mai au Journal officiel.

La e-carte d’assurance maladie viendra en complément de la carte Vitale traditionnelle. Elle sera délivrée gratuitement aux personnes volontaires rattachées aux caisses d’assurance maladie des Alpes-Maritimes et du Rhône ou aux caisses de la mutualité sociale agricole Ain-Rhône et Provence-Azur. Elle prendra la forme d’une application mobile et sera valable uniquement auprès des professionnels de santé participant à l’expérimentation. En pratique, il suffira de passer son smartphone sur un terminal dédié pour voir son soin médical pris en compte par l’Assurance maladie.

Une généralisation possible en 2021

Toutes les informations contenues dans l’e-carte peuvent être lues par le titulaire de l’application mobile à l’exception du numéro de série et du numéro d’émetteur. Comme la carte Vitale, la version dématérialisée contiendra les informations des ayants droits (enfants mineurs). Il sera possible de déléguer l’usage de sa e-carte et celles de ses ayants droit « à une personne de son choix elle-même titulaire de l’application » pour « une durée maximale de 30 jours ».

En cas de perte ou de vol de « l’équipement mobile » sur lequel l’application aura été installée, l’assuré devra avertir l’organisme auquel il est rattaché.

L’expérimentation fera l’objet d’un rapport d’évaluation qui sera réalisé au plus tard d’ici fin mars 2020. L’application pourrait ensuite être généralisée en 2021.

- Complémentaires santé : la résiliation à tout moment entrera en vigueur fin 2020

- Arrêt maladie : vos droits et vos obligations

- Cinq choses à savoir sur la téléconsultation

df
Sarah Corbeel
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus