Revalorisation de l’AAH : les couples ne seront pas pénalisés

La revalorisation de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) va s’accompagner d’un changement de mode de calcul du plafond de ressources pour les allocataires en couple. Le secrétariat d’Etat au handicap affirme que personne ne sera perdant.
2mn de lecture
Plus de 155 000 bénéficiaires de l'AAH en couple devraient profiter pleinement de la revalorisation de l'allocation.
Plus de 155 000 bénéficiaires de l'AAH en couple devraient profiter pleinement de la revalorisation de l'allocation.

Suite à l’annonce de la revalorisation de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH) le 20 septembre dernier, onze associations, dont l’Association des Paralysés de France et la Fnath (l’Association des accidentés de la vie), ont lancé une pétition en ligne pour protester contre le changement de mode de calcul de l’AAH pour les personnes en couple. Elles craignent une perte de pouvoir d’achat pour les allocataires mariés, concubins ou pacsés. La secrétaire d’Etat chargée du Handicap, Agnès Cluzel, explique, dans un communiqué, qu’ils ne seront pas pénalisés.

Actuellement, plus d’un million de personnes, ayant un taux d’incapacité d’au moins 50 %, perçoivent cette allocation. Elle est versée sur condition de ressources. Pour une personne seule sans enfant à charge, le plafond de ressources annuelles à ne pas dépasser est fixé, au 1er avril 2017, à 9 730,68 €, soit douze fois 810,89 €, le montant mensuel de l’AAH à taux plein. Pour un couple sans enfant à charge, ce plafond est doublé, c’est-à-dire que les ressources du couple ne doivent pas dépasser 19 461,36 € sur l’année ou 1 621,78 € par mois. Plus l’écart entre les ressources et le plafond est grand, plus le montant de l’allocation est élevé.

Nouveau mode de calcul du plafond pour les couples

Pour les autres minima sociaux, le plafond de ressources d’un couple n’est pas le double de celui d’une personne seule. Le gouvernement a ainsi décidé de rapprocher le mode de fixation du plafond de ressources des couples bénéficiant de l’AAH sur celui des autres minima. « Le coefficient multiplicateur du plafond de ressources sera fixé à 1,9 au 1er novembre 2018 puis à 1,8 au 1er novembre 2019 ». Il restera donc supérieur à celui applicable aux bénéficiaires du RSA en couple (1,5) contrairement à ce que craignaient les associations.

Plafond de ressources mensuel sous lequel l’AAH peut être perçue ET montant maximal de l’AAH

Coefficient multiplicateur

Pour une personne seule

Pour un couple

Jusqu’au 1er octobre 2018

810

1620

2

Du 1er novembre 2018 au 31 octobre 2019

860

1634

1,9

A partir du 1er novembre 2019

900

1620

1,8

Plus de 155 000 allocataires en couples devraient bénéficier du coup de pouce

Selon le secrétariat d’Etat au handicap, ce nouveau mode de calcul ne pénalisera pas les allocataires en couple, le niveau de ressources étant stabilisé à 1 620 € le 1er novembre 2019. Si les revenus de votre conjoint restent stables, le montant de votre AAH fin 2019 restera donc inchangé puisque la baisse du coefficient multiplicateur sera compensée par la hausse du plafond pour une personne seule.

Par ailleurs, plus de 155 000 allocataires en couple ayant des ressources situées en dessous de ce seuil bénéficieront pleinement de la mesure de revalorisation de l’AAH. Par exemple, pour deux allocataires de l’AAH en couple, sans autre ressource d’existence que ce minima, la revalorisation représentera un gain mensuel de 180 € à compter du 1er novembre 2019. « De même, pour un couple de deux bénéficiaires de l’AAH travaillant chacun à mi-temps au Smic la revalorisation jouera à plein (+180 €) », explique le communiqué.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus