Retraite : une indexation des pensions de base sur l’inflation en août ?

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Promesse de campagne d’Emmanuel Macron pour aider les retraités à faire face à l’augmentation des prix, l’indexation des pensions de retraite de base sur l’inflation sera bien mise en place cet été. « Ce que nous voulons, c’est que cette indexation sur l’inflation soit valable pour les retraites du mois de juillet », a déclaré le nouveau ministre du Travail, Olivier Dussopt, sur RTL mardi 24 mai.

Qui sera concerné ?

A priori, « la réindexation des pensions de retraite sur l’inflation ne concernera que les pensions de retraite du régime général », qui couvre les retraités du privé et de la fonction publique.

Quelle revalorisation ?

Le ministre n’a pas précisé le montant de la revalorisation qui sera retenu. Mais étant donné le niveau de l’inflation, qui s’élève à 4,8 % sur un an en avril et qui pourrait grimper à 5,4 % en juin selon l’Insee, elle pourrait tourner autour de 4 à 5 %. « Si on tient compte d’une inflation à 4 %, par exemple, pour une pension à 1 200 euros, c'est un gain de 45 euros par mois », a précisé Olivier Dussopt. « Ça n’est pas négligeable et ça permet de faire face à l’inflation », a-t-il fait valoir. De leur côté, neuf organisations syndicales de retraités ont réclamé, lundi 23 mai, une hausse des retraites « a minima de 4,5 %, avec effet rétroactif au 1er janvier ».

Quand cette indexation s’appliquera-t-elle ?

Si la revalorisation exceptionnelle est mise en place en juillet, les retraités du régime général verront l’impact sur leur pension « le 9 août », a précisé Olivier Dussopt. « Selon les régimes, il y a des dates de versement un peu différentes », a-t-il ajouté.

Toutefois, cette mesure doit être votée par le Parlement pour être effective. Dès le lendemain des élections législatives, qui se tiendront les 12 et 19 juin, « l'Assemblée nationale et le Sénat seront saisis d'un texte sur le pouvoir d'achat, qui permettra d'indexer les pensions de retraite du régime général », a indiqué le ministre du Travail.

A lire aussi