Retraite : le palmarès des villes où il fait bon d’être senior

Dans quelle ville passer sa retraite ? Andernos-les-Bains, Arcachon et Vannes arrivent en tête du palmarès du Figaro des communes françaises de plus de 10 000 habitants qui attirent le plus les retraités.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Les villes ont été classées selon la qualité du cadre de vie, l'accès aux soins ou encore le prix de l'immobilier.
Les villes ont été classées selon la qualité du cadre de vie, l'accès aux soins ou encore le prix de l'immobilier.

Climat, prix de l’immobilier, proximité des soins médicaux, vie sociale et culturelle… Quelles sont les villes plébiscitées par les Français une fois à la retraite ? Pour la deuxième année consécutive, Le Figaro a comparé les avantages et inconvénients de 50 villes françaises de plus de 10 000 habitants où les seniors sont les plus nombreux en proportion de la population. Le classement comprend 15 métropoles de plus de 100 000 habitants, 15 villes de 50 000 à 100 000 habitants, 10 de 20 000 à 50 000 habitants et 10 de moins de 20 000.

Pour établir son palmarès, Le Figaro a compilé une série des données dans cinq catégories, pesant chacune pour un cinquième de la note finale : démographie et attractivité des retraités, santé, qualité du cadre de vie, immobilier, vie sociale et services aux seniors. Parmi les indicateurs, se trouvent l’accessibilité à un médecin généraliste, la distance du CHU/CHR le plus proche, la distance pour se rendre à l’aéroport le plus proche, le prix d’achat au m2, le nombre de cambriolages pour 1 000 habitants, les heures d’ensoleillement par an, le nombre de jours où la température maximale a dépassé 33°C sur une année ou encore le nombre de boulangeries ou de pharmacies.

Le bassin d’Arcachon, terre d’élection des retraités

Comme l’an dernier, c’est le bassin d’Arcachon qui arrive en tête du classement du Figaro : Andernos-les-Bains se classe première avec une note de 19/20 suivie par sa voisine Arcachon, qui obtient une note de 18,36/20. Derrière, on retrouve Vannes (Morbihan) et Narbonne (Aude), qui étaient déjà très bien classées en 2019. Les 5e et 6e places sont occupées par un duo vendéen : Saint-Hilaire-de-Riez et Challans, deux villes qui allient qualité de vie et prix de l’immobilier abordable.

Classé 3e l’an dernier, Cannes (Alpes-Maritimes) arrive cette fois 7e en raison de ses prix immobiliers élevés et d’une proportion de retraités qui n’augmente plus.

Limoges, première des villes de plus 100 000 habitants

Limoges (Haute-Vienne), 8e du classement, conserve sa position de première ville de plus de 100 000 habitants. Elle se distingue notamment pour le prix de l’immobilier (1 220 € au m2), la proximité des soins médicaux (CHU dans la ville), la qualité du cadre de vie (50 m² d’espaces verts par habitant) et la sécurité (très peu de crimes et délits).

Agde (Hérault) et Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) arrivent ensuite ex-aequo à la 9e place et sont suivies par Caen (Calvados) qui est la deuxième ville de plus de 100 000 habitants du palmarès et troisième ville au nord de la Loire, après Vannes et Saint-Malo. La troisième grande ville, Nice, arrive à la 17e place.

Retrouvez les détails du classement ville par ville sur le site du Figaro.

A noter : Paris, Bordeaux, Nantes ou Lyon n’ont pas été répertoriées puisqu’elles accueillent davantage d’étudiants et d’actifs que de retraités.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :