Retraite : des conseils gratuits par téléphone pour les femmes du 7 au 11 mars

3 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
© Nuthawut Somsuk

La pension de retraite moyenne des femmes résidant en France est en moyenne 40,5 % inférieure à celle des hommes, selon le rapport « Les retraités et les retraites » 2021 de la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees).

Dans le détail, elles perçoivent en moyenne une pension brute de droit direct (hors pension de réversion) de seulement 1 145 euros bruts par mois, contre 1 924 euros bruts pour les hommes. Et d’après un rapport de mission sur les petites retraites remis au gouvernement en mai 2021, une femme sur deux (52 %) perçoit une pension inférieure à 1 000 euros, contre 20 % des hommes.

Des conseils gratuits par téléphone du 7 au 11 mars

Même si l’écart se réduit petit à petit (- 10 points en 15 ans), il reflète fidèlement les inégalités de carrière entre hommes et femmes avec des emplois à temps partiel plus fréquents, des salaires plus faibles et des périodes d’inactivité plus nombreuses (chômage, congé maternité, arrêt de travail pour élever les enfants) pour ces dernières.

Aussi, à l’occasion de la prochaine journée des droits des femmes le 8 mars prochain, la fintech Sapiendo Retraite a décidé de renouveler sa campagne d’information par téléphone à destination des femmes. Du lundi 7 mars au vendredi 11 mars, vous pourrez joindre gratuitement un expert entre 12h00 et 14h00 au 01 76 44 15 85 pour obtenir des réponses à vos questions sur vos droits à la retraite et recevoir des conseils. 

Le but de l’opération est de faire prendre conscience aux femmes « qu’en s’informant au plus tôt dans leur carrière, elles pourront faire de meilleurs choix et améliorer leur pension de retraite ».

Trois solutions pour améliorer sa retraite quand on est une femme

Le cabinet donne notamment trois conseils aux femmes pour qu’elles ne perdent pas au niveau de leur retraite.

Se marier… ou pas

« Si vous êtes pacsée ou vivez en concubinage et que votre partenaire décède, vous ne pourrez pas toucher la pension de réversion. En effet, la réversion ne s’applique qu’en cas de mariage », rappelleValérie Batigne, fondatrice et présidente de Sapiendo retraite. En revanche, si vous percevez déjà une pension de réversion, réfléchissez avant de vous remarier. « Vous pouvez perdre les droits à réversion de votre ex-mari et votre nouvel époux, dont vous aurez les droits, aura peut-être une moins bonne retraite », poursuit Valérie Batigne.

Ne jamais travailler avec votre conjoint sans être déclarée

Même si la situation est moins fréquente, des femmes collaborent encore de façon informelle aux côtés de leur conjoint ou concubin. Or, si vous travaillez sans être déclarée auprès des organismes sociaux, « vous n’aurez pas de cotisations retraite, c’est-à-dire pas de retraite », explique Valérie Batigne.

Évaluer la perte de vos droits à la retraite avant de prendre un congé parental

Enfin, avant de prendre un congé parental ou de décider de travailler à temps partiel pour s’occuper de vos enfants, la dirigeante de Sapiendo retraite conseille de calculer les droits à la retraite que vous perdrez en travaillant moins. Pour anticiper la perte de revenu au moment de la retraite, il peut aussi être judicieux de « négocier avec le père des versements dans un plan d’épargne retraite (PER) ».

A lire aussi