Réforme des retraites : comment Emmanuel Macron va s’impliquer dans le grand débat

Le chef de l’Etat entend mener une série de déplacements pour recueillir les doléances et les questions des citoyens sur le futur projet de loi.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Le lancement du grand débat sur les retraites est reporté.
© NJ

Le lancement du grand débat sur les retraites est reporté. En raison de son allocution en hommage à son prédécesseur, Jacques Chirac, Emmanuel Macron a annulé la première réunion publique qu’il devait animer à Rodez (Aveyron) jeudi 26 septembre sur la réforme. Le chef de l’Etat entend mener une série de déplacements pour recueillir les doléances et les questions des citoyens concernant le futur projet de loi qui doit être présenté avant l’été 2020 en vue d’instaurer un système universel de retraite. Déjà, pendant le grand débat national, organisé début 2019 en réaction au mouvement des « gilets jaunes », Emmanuel Macron avait fait un tour de France.

Le gouvernement a créé un site, qui a ouvert début octobre, pour permettre aux citoyens de déposer leurs contributions : participez.reforme-retraite.gouv.fr.

Réunions publiques

Des réunions publiques auprès d’élus locaux ou d’associations doivent se tenir jusqu’en décembre.

Interrogé sur les modalités du grand débat, le Haut commissariat affirme qu’il communiquera sur le sujet lors du lancement par Emmanuel Macron.

Cette nouvelle consultation citoyenne sur la réforme, après une précédente en 2018, va être conduite parallèlement aux discussions du Haut commissaire, Jean-Paul Delevoye, avec les organisations syndicales et patronales.

Partager cet article :