Qui aura droit à la pension de retraite minimale de 1 000 € ?

Les personnes ayant accompli « une carrière complète » au salaire minimum pourront percevoir ce montant approximatif chaque mois, a annoncé mercredi Edouard Philippe.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
La mesure doit bénéficier aux personnes faiblement rémunérées.
La mesure doit bénéficier aux personnes faiblement rémunérées. © goodluz

La mesure doit bénéficier aux personnes tirant une faible rémunération de leur travail. Le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé mercredi 11 décembre le versement d’« une pension minimale de 1 000 € net par mois » à tout retraité ayant accompli « une carrière complète » au salaire minimum interprofessionnel de croissance (Smic).

« Le minimum de pension sera garanti par la loi à 85 % du Smic dans la durée et évoluera comme celui-ci », a précisé le chef du gouvernement, dans son discours détaillant la réforme des retraites, prononcé au Conseil économique, social et environnemental (CESE). Le Smic net s’élève actuellement à environ 1 204 €, 85 % représentant 1 023,4 € de ce montant.

Des règles de cette mesure, vantée par Edouard Philippe comme « une révolution sociale, [...] notamment pour les agriculteurs, les artisans » et « les commerçants », sont encore à définir.

Quels seront les critères de la carrière complète ? En outre, comme le remarque le quotidien Le Monde, le gouvernement n’a pas déterminé si pour obtenir la pension minimale les assurés devront atteindre l’âge d’équilibre, que le Premier ministre souhaite à 64 ans en 2027.

Une récupération possible de l’Aspa sur la succession

Des assurés préfèrent liquider une pension de retraite plus faible que l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa, ancien minimum vieillesse) à laquelle ils pourraient avoir droit, en particulier des indépendants voulant transmettre leur activité à leurs enfants. L’Aspa s’élève à 868,2 € pour une personne seule et à 1 347,88 € maximum par mois pour les couples.

Selon certaines règles, au moment du décès de l’allocataire, le montant servi est récupérable sur la fraction de sa succession dépassant 39 000 €.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :