Pension de réversion : n’attendez pas pour la demander

Les demandes de pension de réversion ont chuté pendant le confinement. Or, cette aide accordée au conjoint survivant n’est pas versée de manière automatique. Et il est préférable de ne pas tarder pour la demander.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
3mn de lecture
© fizkes

La pension de réversion, c’est la possibilité, pour les veufs et les veuves, de percevoir une partie de la retraite de base et complémentaire que leur conjoint percevait ou aurait perçu de son vivant. Avec la hausse de la mortalité chez les personnes âgées depuis le début de l’épidémie de Covid-19, les demandes pour en bénéficier auraient dû exploser. Mais c’est l’inverse qui s’est produit. Entre le 16 mars et le 3 mai, l’Assurance-retraite a reçu quelque 17 000 demandes de réversion alors qu’elle aurait dû en recevoir environ 28 000 selon ses estimations liées aux données démographiques, rapporte Le Monde.

Le régime de base des salariés et indépendants n’est pas le seul à constater une baisse des demandes. La Mutualité sociale agricole (pour la retraite de base des salariés et exploitants agricoles et la retraite complémentaire des exploitants agricoles), le service des retraites de l’Etat (SRE), qui gère les pensions des fonctionnaires de l’Etat, et l’Agirc-Arrco, le régime complémentaire des salariés, ont également relevé une diminution des dossiers reçus.

Le versement de la réversion n’est pas automatique

Or, le versement de la pension de réversion n’est pas automatique. Pour la percevoir, il faut en faire la demande aux organismes auprès desquels le conjoint décédé était affilié. Et mieux vaut ne pas tarder. Pour les régimes de base des salariés, artisans, commerçants, exploitants agricoles, il convient de faire la demande de pension de réversion dans les 12 mois suivant le décès pour bénéficier du droit à la réversion dès le mois suivant le décès. 

Par exemple, pour un décès survenu le 3 avril, le droit à réversion court à partir du 1er mai. Si la demande est adressée le 1er octobre et que la pension de réversion est versée à partir du 1er décembre, le veuf ou la veuve percevra un rappel de huit mois de pension.

Mais passé un an, aucune rétroactivité ne sera accordée : la date de début de versement sera le premier jour du mois suivant la demande. Attention, cette règle ne s’applique pas dans tous les régimes. A vous de vérifier.

Bon à savoir :

La pension de réversion est attribuée à condition d’être marié ou d’avoir été marié avec la personne décédée. Vous n'avez pas droit à la pension de réversion si vous étiez pacsé ou si vous viviez en concubinage avec le défunt.

Les démarches peuvent s’effectuer en ligne

Pour faciliter les démarches, l’Assurance retraite a mis en place, depuis fin avril, un nouveau service en ligne, « Transmettre mon formulaire de demande », qui permet de transmettre de manière sécurisée, via votre espace personnel sur le site de www.lassuranceretraite.fr, le formulaire de demande de pension de réversion, ainsi que les pièces justificatives scannées ou photographiées. Cette possibilité fonctionne également pour les demandes d’allocation veuvage et d’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA).

Le temps de la pandémie de Covid-19, le service des retraites de l’Etat (SRE), permet également d’adresser les demandes de réversion de manière dématérialisée. Il suffit d’envoyer le formulaire et les pièces justificatives demandées scannées ou photographiées par mail à l’adresse bureau.sre1b.reversion@dgfip.finances.gouv.fr en indiquant dans l’objet du mail "demande de pension de réversion".

A partir du mois de juillet, une demande de réversion unique, tous régimes confondus, en ligne sera possible via le compte retraite du site inter-régimes Info-retraite.fr. Et si vous n’êtes pas à l’aise avec Internet, vous pouvez effectuer votre demande par courrier.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :