La réforme des retraites va-t-elle pénaliser les fonctionnaires  ?

La pension tiendra compte des sommes perçues durant l’intégralité de la carrière dans la fonction publique, et non seulement dans les 6 derniers mois.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Des mesures de la réforme des retraites visent les fonctionnaires.
Des mesures de la réforme des retraites visent les fonctionnaires. © OceanProd

Certains fonctionnaires participent au mouvement de protestation contre la réforme des retraites, que le chef du gouvernement, Edouard Philippe, a détaillée, mercredi 11 décembre, dans un discours devant le Conseil économique, social et environnemental (CESE).

Ont-ils des raisons de s’inquiéter de la mise en place d’un régime universel de retraite, par un projet de loi dont la présentation est prévue le 22 janvier en Conseil des ministres ? Voici des éléments de réponse, à partir des annonces du Premier ministre et du rapport que lui a remis en juillet l’ancien Haut commissaire aux retraites, Jean-Paul Delevoye, faisant des constats et des recommandations.

Des mesures positives

Les primes versées aux fonctionnaires permettront d’obtenir des points, utilisés pour déterminer le montant des pensions dans le cadre du régime universel.

Selon les règles actuelles, ces rémunérations sont exclues du calcul des retraites, de façon partielle ou totale.

D’après TF1, le gouvernement compte supprimer la décote appliquée à la pension de base des fonctionnaires n’ayant pas validé un nombre suffisant de trimestres d’assurance pour obtenir une retraite à taux plein. Mais, comme l’a remarqué la chaîne, pour éviter une pension rabotée, les fonctionnaires devront atteindre l’âge d’équilibre, que le Premier ministre souhaite fixer à 64 ans.

Des mesures défavorables

Le calcul des retraites va être fondé sur les rémunérations de l’ensemble de la carrière. Dans le cadre en vigueur, en général, seules sont prises en compte les sommes perçues dans les 6 mois précédant la liquidation, les mieux rémunérés dans les carrières des agents.

Reconnaissant le faible montant « des primes versées aux enseignants par rapport à d’autres fonctionnaires comparables », le ministre de l’Education nationale, Jean-Michel Blanquer a promis aux professeurs « une revalorisation salariale » pour « garantir un même niveau de retraite [...] que pour des corps équivalents de la fonction publique », dans une lettre ouverte du 3 décembre.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :