Allocation aux adultes handicapés (AAH) : versement automatique de la retraite

1 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Retraite
© RelaxFoto.de

C’est une simplification administrative importante pour les titulaires de l’allocation aux adultes handicapés (AAH), une aide financière donnant la possibilité aux personnes dont le taux d’incapacité dépasse un certain seuil de percevoir des ressources minimales (au plus 902,7 € par mois). Lorsqu’ils atteignent l’âge de 62 ans, les allocataires bénéficient automatiquement de leur pension de retraite, dans le cadre d’un dispositif que précise un décret publié mardi 30 juin au Journal officiel, en application de la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2020 (article 82).

Désormais, en principe, la pension de retraite commence à être versée au premier jour du mois suivant la date à laquelle les titulaires de l’AAH arrivent à l’âge de 62 ans.

Le droit de s’opposer à l’attribution automatique de la pension

Au plus tard 6 mois avant d’atteindre cet âge, l’assuré titulaire de l’AAH est informé par écrit du l’attribution automatique de la pension par la caisse de retraite concernée. Il est également informé de son droit à s’opposer à cette attribution, par écrit avec accusé de réception, dans un délai maximal de 4 mois avant d’atteindre l’âge de 62 ans.

Le dispositif entre en vigueur le 1er juillet.

A lire aussi