Retirer des espèces chez votre commerçant, ce sera possible en 2018

1 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Vous pourrez retirer jusqu'à 60 euros.
Vous pourrez retirer jusqu'à 60 euros. Vous pourrez retirer jusqu'à 60 euros.

La deuxième directive européenne sur les services de paiement (DSP2) entrera en vigueur le 13 janvier 2018. Elle permettra aux commerçants de proposer un nouveau service appelé « cashback ». Lors de leur passage en caisse, au moment de régler par carte bancaire, les clients pourront également demander à retirer des espèces, dans la limite de 60 euros maximum.

Ce service facultatif est accueilli favorablement par les représentants des commerçants qui y voient un moyen de réduire le coût de gestion du cash, selon Les Echos. En distribuant leurs espèces aux clients, les commerçants pourront limiter les passages des transporteurs de fonds et réduire les risques d’attaques.

Les banques sont inquiètes

Mais les banques ne voient pas d’un bon œil la mise en place de ce nouveau service. Car les 58 480 distributeurs automatiques installés sur le territoire français coûtent cher et leur amortissement s’étend sur une dizaine d’années.

Par ailleurs, inciter les particuliers à recourir aux espèces pourrait freiner le boom du paiement sans contact pour régler les petits achats. Or, le paiement sans contact permet aux banques de prélever une petite commission.

Toutefois, ce service ne devrait pas être disponible dès janvier, les modalités de mise en place devant encore être définies par Bercy.

A lire aussi