Remboursement du forfait Imagine’R : la date butoir avancée d’un mois !

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
© Benoît Durand - Hans Lucas

Déposez dès maintenant votre demande

La plateforme dédiée aux demandes de remboursement des Pass Imagine’R mondedommagementnavigo.com, ouverte depuis le 22 avril, devait fermer initialement le 21 juin. Mais attention, la date limite de dépôt des demandes a été avancée au 22 mai à 23h59, sans doute en raison du report des élections régionales aux 20 et 27 juin 2021.

Une aide de 85 euros pour les étudiants

Le 6 avril dernier, Valérie Pécresse avait annoncé que les étudiants, empêchés d’aller en cours et privés de petits jobs, allaient être remboursés de trois mois de Pass Imagine’R, soit 85 euros. En effet, contrairement au Pass Navigo, il n’est pas possible de suspendre l’abonnement de façon ponctuelle. « Chaque trimestre il y a l’équivalent d’un mois qui n’a pas été consommé », avait indiqué la présidente de la région Île-de-France à nos confrères de 20 Minutes. « Nous avons donc décidé pour ces étudiants, souvent en situation de précarité, de faire un geste de dédommagement ».

Cinq-cent-mille jeunes sont concernés

Ce remboursement est ouvert aux étudiants qui ont souscrit leur forfait pour l’année scolaire 2020-2021, ou qui étaient déjà détenteurs d’un forfait Imagine R en 2019-2020 actif en novembre-décembre 2020. Cela représenterait environ 500 000 jeunes.

La démarche s’effectue uniquement en ligne sur le site dédié Mondedommagementnavigo.com, et le remboursement sera effectué soit par chèque au domicile sous huit semaines, soit sur la carte bancaire utilisée pour payer le contrat. Dans ce cas, le remboursement pourra être effectué :

  • soit par un virement total de 85 euros sous quelques jours,
  • soit par l’absence de prélèvement des deux dernières mensualités de 38 euros et un virement complémentaire de 9 euros,
  • soit par l’absence de prélèvement d’une mensualité de 38 euros et un virement complémentaire de 47 euros.

Les lycéens et les collégiens exclus du dispositif

Quant aux lycéens et aux collégiens, ils ne sont pas concernés par cette mesure régionale. Mais de nombreux départements ont mis en place des mesures de subventions régulières, comme en Val-de-Marne ou en Seine-et-Marne ; à Paris, les mineurs bénéficient de toute façon d’un remboursement total de leurs forfaits de transport depuis 2020.

A lire aussi