Redevance télé : bientôt étendue aux tablettes et ordinateurs ?

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
L'exécutif envisage d'étendre la redevance télé aux tablettes et ordinateurs.

C’est une piste qui refait régulièrement surface : l’élargissement de la redevance télé aux autres supports permettant de recevoir la télévision. Dans une interview accordée au Parisien, le ministre de l’Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, a déclaré y réfléchir. « Je n’ai pas de télévision chez moi, j’ai un ordinateur et une tablette, et je ne paye pas de redevance dessus. Les modes de consommation ont changé et il faudra sans doute trouver à l’avenir une taxation adaptée », a-t-il expliqué.

D’un montant de 138 euros en 2017, lacontribution à l’audiovisuel public est adossée à la taxe d’habitation et est obligatoire dès lors que le domicile est équipé d’un téléviseur ou d’un matériel connecté permettant la réception de signaux, d’images ou de sons par voie électromagnétique (lecteur DVD, vidéo-projecteur équipé d’un tuner). En revanche, un ordinateur muni d’une carte télé permettant la réception de la télévision n’est pas taxable.

La ministre de la Culture, Françoise Nyssen, réfléchirait également à une possible extension de la redevance télé. En 2015, l’ancienne ministre de la culture, Fleur Pellerin, avait envisagé d’étendre la taxe aux box Internet. Elle avait annoncé au micro de France Info : « J’ai regardé les nouveaux modes de consommation de la télévision. Beaucoup passent par les box et non plus par l’antenne râteau ». Elle excluait, toutefois, de taxer les smartphones et les tablettes.

La redevance augmentera d’un euro en 2018

Pour l’heure, le ministre des Comptes publics a seulement confirmé que les exonérations de redevance télé pour les personnes âgées seraient maintenues. Par ailleurs, dans le projet de loi de finances 2018, il est prévu d’augmenter la redevance. « La contribution à l’audiovisuel évoluera mécaniquement au rythme de l’inflation et passera de 138 € à 139 € en métropole et de 88 € à 89 € dans les outremers ».

A lire aussi