Récupérer son permis de conduire : tout savoir sur l’examen psychotechnique

Contenu ajouté à votre liste de lecture

Voir mes favoris

Contenu supprimé de votre liste de lecture

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

Pour récupérer son permis de conduire à la suite d'une invalidation, d'une suspension ou d'une annulation, il faut passer un contrôle médical. Selon la durée de la sanction, ce contrôle doit être précédé ou non d'un examen psychotechnique.

En cas d'invalidation pour perte totale de points, d'annulation ou de suspension administrative ou judiciaire du permis égale ou supérieure à 6 mois, vous ne pouvez demander la restitution de votre permis de conduire qu'à la fin de la période de sanction et à condition de présenter un avis médical et psychotechnique favorable.

L’arrêté du 26 août précise le déroulement de cet examen psychotechnique :

  • L’examen psychotechnique est réalisé par un psychologue.
  • Il ne peut être inférieur à 40 minutes.
  • Il comprend un entretien individuel, un ou plusieurs tests psychotechniques destinés à vérifier la bonne adéquation entre les comportements et les habiletés des conducteurs.
  • Il doit être accessible aux personnes ne maîtrisant pas ou mal la langue française, aux personnes souffrant de troubles des apprentissages, aux personnes sourdes et malentendantes, être facilement utilisable et n’exiger aucune connaissance particulière en informatique pour l’usager…
  • Le coût de l’examen psychotechnique est de 100 € environ. Il n’est pas pris en charge par l’assurance maladie.

POUR ALLER PLUS LOIN