Qui va bénéficier de la baisse de l’impôt sur le revenu ?

Le projet de loi de finances pour l’année prochaine prévoit une diminution des sommes dues par 16,9 millions de foyers fiscaux.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

1mn de lecture
Le barème de l’impôt sur le revenu va être modifié.
Le barème de l’impôt sur le revenu va être modifié. © Elnur

Emmanuel Macron l’avait évoquée lors de sa conférence de presse du 25 avril. Le projet de loi de finances (PLF) pour 2020, présenté vendredi 27 septembre en Conseil des ministres, met en œuvre la baisse d’impôt sur le revenu à hauteur d’environ 5 milliards € annoncée par le président de la République.

Deux mesures doivent permettre cette diminution l’année prochaine : l’abaissement de la tranche d’imposition de 14 % à 11 % et le renforcement du mécanisme de la décote, une correction du montant de l’impôt brut calculé par le fisc pour certains contribuables, indique Bercy dans son dossier de presse consacré au PLF.

La baisse d’impôt doit bénéficier à 16,9 millions de foyers fiscaux :

  • 12,2 millions de foyers, relevant actuellement de la tranche du barème à 14 %, vont gagner 350 € en moyenne ;
  • 4,7 millions de foyers, relevant actuellement de la tranche à 30 %, vont obtenir un gain moins important, à hauteur de 125 € pour les célibataires et de 250 € pour les couples en moyenne.

La mesure ne va pas augmenter le nombre de ménages non soumis à l’impôt sur le revenu. Les foyers relevant des tranches les plus élevées du barème (taux de 41 % et 45 %) ne seront pas concernés par la réforme.

Exemples

Situation/revenu mensuel imposable déclaré Gain annuel
Célibataire/1 900 € 366 €
Couple avec un enfant/4 100 € 643 €
Couple avec deux enfants/4 600 € 836 €
Couple de retraités de plus de 65 ans/3 600 € 497 €

Hausse du barème

Par ailleurs, le barème de l’impôt sur le revenu va évoluer de 1 %, en tenant compte de l’évolution de l’indice des prix hors tabac de 2019 par rapport à 2018.

Le barème est l’un des paramètres de calcul de l’impôt sur le revenu. D’autres éléments sont susceptibles d’être pris en compte : le nombre de parts, le quotient familial ou encore les réductions et crédits d’impôt auxquels vous pouvez avoir droit.

df
Timour Aggiouri
Publié le

Partager cet article :