Quelle Europe voulez-vous ?

En vue des élections européennes de 2019, les citoyens de 26 Etats membres de l’Union européenne sont invités à exprimer leurs attentes envers cette instance lors de consultations citoyennes. Ces débats se tiendront jusqu’à fin octobre.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Des débats seront organisées un peu partout en France jusqu’à fin octobre.
Des débats seront organisées un peu partout en France jusqu’à fin octobre.

Après son discours au Parlement européen à Strasbourg, le président de la République Emmanuel Macron a inauguré mardi 17 avril la première consultation citoyennesur l’Europe. Quelque 350 personnes ont pu se rendre au centre des congrès d’Epinal dans les Vosges pour échanger avec le chef de l’Etat.

L’objectif de ces consultations démocratiques prévues dans 26 Etats européens (la Hongrie et le Royaume-Uni n’y participent pas) jusqu’à la fin octobre est de connaître les attentes des habitants sur l’Union européenne, son rôle et ses missions. « Depuis plusieurs années, d’élections en référendums, de nombreux Européens expriment leurs interrogations, leurs doutes face à ce grand projet commun, quand ce n’est pas tout simplement leur indifférence », explique dans le Journal du Dimanche, Nathalie Loiseau, la ministre chargée des Affaires européennes. « Partout, la participation aux élections européennes est faible », ajoute-t-elle.

Qui peut organiser des débats ?

Cette grande consultation est ainsi un moyen de retisser du lien avec les habitants. Rien qu’en France, plus d’une centaine d’évènements sont en préparation. Des débats sont déjà prévus :

  • le 25 avril de 18h30 à 20h à la Maison de l’Europe à Paris ;
  • le 4 mai à la mairie de Saint-Omer (renseignements au 03.21.98.40.88) ;
  • le 24 mai à la mairie de Nancy ;
  • le 28 mai à 18h à la mairie de Coulaines ;
  • le 11 juin à la mairie d’Angers ;
  • le 22 juin à la mairie d’Angoulême ;
  • le 9 juillet à la chambre régionale des métiers à Caen.

Tout citoyen ou organisme (association, mairie, chambre de commerce…) peut organiser une consultation citoyenne. Pour cela, il faut envoyer un mail à l’adresse suivante : consultations.citoyennes@diplomatie.gouv.fr. Pour être validé par le ministère des Affaires étrangères, le débat doit être organisé de manière transparente et pluraliste et les organisateurs doivent s’engager à rédiger un compte-rendu des échanges et le transmettre au ministère. Pour avoir plus d’infos, consultez le site www.touteleurope.eu.

Afin de toucher un maximum de personnes, une consultation en ligne doit également être organisée.

A quoi ces débats vont-ils servir ?

Ces consultations citoyennes doivent aborder diverses thématiques tels l’emploi, la formation professionnelle, le marché unique, le développement durable, la sécurité alimentaire, la lutte contre le terrorisme, l’immigration ou encore la transformation numérique.

Les échanges seront transmis aux gouvernements puis examinés par les chefs d’Etat au cours du Conseil européen de décembre. L’idée est de pouvoir intégrer les propositions et opinions exprimées dans le projet de refondation de l’Union européenne en vue des élections de mai 2019.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :