Prime à l’achat d’une voiture hybride rechargeable : le retour ?

Supprimé depuis le 1er janvier dernier, le bonus écologique accordé pour l’achat d’un véhicule hybride rechargeable pourrait être rétabli en 2019. Son montant serait compris entre 1 000 et 2 000 euros.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Le gouvernement envisage de rétablir un bonus écologique de 1 000 à 2 000 euros pour l’achat d’un véhicule hybride rechargeable.
Le gouvernement envisage de rétablir un bonus écologique de 1 000 à 2 000 euros pour l’achat d’un véhicule hybride rechargeable. Le gouvernement envisage de rétablir un bonus écologique de 1 000 à 2 000 euros pour l’achat d’un véhicule hybride rechargeable.

Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, s’est déclaré favorable au retour d’une prime à l’achat pour les voitures hybrides rechargeables, à moteurs thermique et électrique. « Nous allons en discuter au sein du gouvernement, nous allons en discuter avec les constructeurs, il faut qu’il y ait une subvention à l’achat », a-t-il déclaré dimanche lors du Grand Jury pour RTL, Le Figaro, LCI.

Depuis le 1er janvier 2018, le bonus écologique de 1 000 € accordé pour l’achat d’une voiture particulière ou d’une camionnette neuve hybride rechargeable a été supprimé alors que le bonus de 6 000 € pour l’acquisition d’un véhicule 100 % électrique neuf a été maintenu.

Or, les véhicules hybrides rechargeables bénéficient d’une plus grande autonomie par rapport à ceux 100 % électriques grâce à l’appoint du moteur thermique. Ils sont capables de rouler en tout électrique sur plusieurs dizaines de kilomètres et la batterie peut être rechargée sur le réseau électrique classique.

Une prime écolo de 1 000 à 2 000 euros

Le montant du bonus écologique pourrait aller de 1 000 à 2 000 €. Son coût serait financé par le malus automobile qui sera durci en 2019 et qui a jusqu’ici rapporté bien plus que prévu. Les hybrides classiques, qui ne se rechargent qu’en roulant et disposent d’une faible autonomie, ne seront pas concernés par l’aide financière.

A lire aussi

Partager cet article :