Prime à la conversion, indemnités kilométriques, chaudières au fioul… Les annonces d’Edouard Philippe

Face à la colère des « gilets jaunes », le Premier ministre a mis en avant mercredi une série de mesures.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Edouard Philippe souhaite la suppression d’ici dix ans des chaudières individuelles au fioul.
Edouard Philippe souhaite la suppression d’ici dix ans des chaudières individuelles au fioul. Edouard Philippe souhaite la suppression d’ici dix ans des chaudières individuelles au fioul.

Le Premier ministre, Edouard Philippe, a annoncé mercredi 14 novembre au micro de RTL une série de mesures, à trois jours des blocages et rassemblements prévus par les « gilets jaunes », ces automobilistes en colère contre la hausse des prix des carburants.

Doublement de la prime à la conversion

La prime à la conversion des véhicules va être doublée. Pour les véhicules essence ou diesel, son montant maximal, de 2 000 € actuellement, doit augmenter à 4 000 €.

Réforme du barème kilométrique

Le gouvernement veut améliorer le barème kilométrique en faveur des conducteurs de « petites cylindrées », a déclaré Edouard Philippe. La mesure s’adressera aux « gros rouleurs, ceux qui font 60 ou 70 km par jour ».

Défiscalisation de l’aide régionale au paiement du carburant

Le Premier ministre a confirmé le caractère non imposable de l’aide proposée sous certaines conditions dans les Hauts-de-France aux personnes contraintes d’utiliser leur véhicule pour se rendre à leur travail. L’exécutif encourage les autres conseils régionaux à créer des dispositifs similaires.

Mais, comme l’a remarqué l’Association des régions de France dans un communiqué, cette « défiscalisation sera sans impact réel puisque les ménages concernés sont pour l’essentiel non imposables ».

Hausse du chèque énergie

Le montant moyen du chèque va passer de 150 à 200 €, ainsi que l’indique le projet de loi de finances pour 2019. Le dispositif doit bénéficier l’année prochaine à 5,6 millions de foyers.

Fin des chaudières individuelles au fioul

Edouard Philippe souhaite la suppression des chaudières individuelles fonctionnant au fioul d’ici dix ans. « Nous allons développer la prime à la conversion des chaudières pour faire en sorte que les Français puissent se libérer de cette contrainte extraordinaire d’utiliser le fioul pour se chauffer », a précisé le chef du gouvernement.

A lire aussi

Partager cet article :