Prévention : une campagne pour éviter les chutes de hauteur au travail

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Les chutes de hauteur sont la deuxième cause de mortalité au travail.
Les chutes de hauteur sont la deuxième cause de mortalité au travail. Les chutes de hauteur sont la deuxième cause de mortalité au travail.

Chaque année, les chutes de hauteur représentent plus de 10 % des accidents du travail et constituent la deuxième cause de décès au travail. Elles surviennent dans tous les secteurs d’activité mais le BTP et l’agriculture sont les plus touchés. Dans le bâtiment, les chutes de hauteur représentaient 30 % des décès et 17 % des accidents du travail en 2015. Dans le secteur agricole, elles étaient la cause de 13 % des accidents du travail des agriculteurs et de 9,4 % de ceux des salariés agricoles.

Pourtant, ces accidents n’ont rien d’une fatalité. Le plus souvent, des précautions simples permettraient de les éviter. Pour cette raison, les ministères du Travail et de l’Agriculture renouvellent la campagne de prévention « Travaux en hauteur : pas droit à l’erreur ! ». Ils se sont associés avec la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam), la Mutualité sociale agricole (MSA), l’Organisme professionnel de prévention des travaux publics (OPPBTP), la Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales (CNRACL) et l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) pour sensibiliser les chefs d’entreprise et maîtres d’ouvrage.

Organiser son chantier, bien s’équiper et former ses salariés

En plus de dépliants d’information et d’affiches qui seront diffusés aux entreprises du BTP et exploitations agricoles, le site Internet, www.chutesdehauteur.com, apporte de nombreuses ressources aux professionnels.

Le site s’articule autour de trois rubriques, « J’organise mon chantier », « Je choisis les bons équipements » et « Je me forme, j’informe et je forme mes salariés », destinées à aider les chefs d’entreprises à adopter les bons réflexes pour stopper les chutes depuis les toits, balcons, échelles, échafaudages...

Il est également possible de faire un test d’une dizaine de questions pour évaluer son niveau de prévention. Un bilan personnalisé, avec des pistes d’actions pour améliorer la prévention des chutes de hauteur dans son domaine d’activité, est ensuite envoyé par mail.

Enfin, une cinquantaine de documents à télécharger est mis à la disposition des professionnels.

A lire aussi