Prêts immobiliers : les taux d'intérêt continuent de baisser

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Prêts immobiliers : les taux d'intérêt continuent de baisser

En février 2018, les taux des prêts immobiliers (hors assurance) se sont établis à 1,47 % en moyenne, selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA :

  • 1.49 % pour l’accession dans le neuf ;
  • 1.50 % pour l’accession dans l’ancien.

Depuis août 2017, les taux diminuent doucement, de l’ordre de 2 points de base chaque mois. Et ils ont maintenant retrouvé leur niveau de février 2017.

Cette baisse est rendue possible par des conditions de financement et de refinancement de la production de crédits toujours excellentes. Elle s’appuie en outre sur une concurrence par les taux toujours très vive entre les établissements de crédit », analyse l’Observatoire Crédit Logement/CSA.

Cependant les évolutions des taux observées depuis août 2017 ne sont plus suffisantes pour compenser la hausse des prix de l’immobilier.

La dégradation de la solvabilité due à la hausse des prix constatée depuis 6 mois a été 4 fois plus forte que ce que la seule baisse des taux aurait pu absorber », constate l’Observatoire Crédit Logement/CSA.

Pas de baisse de taux pour les prêts sur 15 ans

La baisse des taux n’a pas bénéficié aux prêts à taux fixe à 15 ans. Les taux sur les prêts à 20 ans et à 25 ans, eux, ont fléchi de façon comparable.

En outre, la baisse intervenue depuis le début de l’année ne concerne que les 3 premiers groupes. Les taux du 4ème groupe, eux, sont restés pratiquement stables.

A noter : le 1er groupe rassemble les 25% d’emprunteurs dont le taux est le plus bas. Et le 4ème groupe, les 25% d’emprunteurs dont le taux est le plus élevé.

Allongement de la durée des prêts

En février 2018, la durée des prêts s’est maintenue à 218 mois, en moyenne (225 mois pour l’accession dans le neuf et 233 mois pour l’accession dans l’ancien).

A lire aussi