Près d’un quart des professionnels ne respectent pas les droits des consommateurs en été

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Pour connaître vos droits pendant vos vacances en France, vous pouvez consulter le guide publié par la DGCCRF.

Tous les professionnels ne respectent pas scrupuleusement les droits des consommateurs pendant l’été, loin de là. Les plus de 40 000 contrôles menés à mi-parcours de l’Opération interministérielle vacances (OIV), révèlent un taux d’anomalies de 23 %, a annoncé mercredi 27 juillet la secrétaire d’Etat au Commerce, Martine Pinville.

Ces anomalies « ont donné lieu à des avertissements et [à] des mesures administratives, afin d’assurer la mise en conformité des pratiques, et [à] plus de 1 000 procès-verbaux pour sanctionner les pratiques les plus graves », détaille Martine Pinville dans un communiqué.

Les statistiques indiquées ont été arrêtées au 22 juillet.

Les professionnels ciblés

Les contrôles pilotés par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) visent particulièrement :

  • les « manifestations culturelles et sportives » ;
  • « les marchés saisonniers alimentaires et non alimentaires » ;
  • les activités et les sports en lien avec la nature : nautisme, « équipements de protection individuelle, campings et mobil-homes, centres de vacances, centres aérés », etc. ;
  • l’offre touristique en ligne : sites Internet de « prestataires du secteur touristique […], sites d’annonces […], professionnels se faisant passer pour des particuliers » sur Internet, « plateformes de l’économie collaborative dans le domaine touristique ».

« L’objectif de l’OIV est de permettre aux estivants de profiter pleinement de leurs vacances et de pouvoir consommer en toute confiance, en les protégeant contre les pratiques déloyales, les abus et les infractions au droit de la consommation », précise la secrétaire d’Etat au Commerce.

  • Pour connaître vos droits pendant vos vacances en France, vous pouvez consulter le guide publié par la DGCCRF.
A lire aussi