Prélèvement à la source : une campagne pour rassurer

Début 2018, le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu sera une réalité. Pour lever les incertitudes qui demeurent, le ministère de l’Economie vient de lancer une campagne d’information.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
Tous les crédits et réductions d'impôt sont maintenus.
Tous les crédits et réductions d'impôt sont maintenus.

« L’impôt s’adapte à votre vie ». C’est le slogan de la campagne de communication lancée par Bercy pour informer le grand public sur le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu. A partir de janvier 2018, l’impôt sur le revenu sera déduit chaque mois de la paie ou de la pension de retraite.

Depuis lundi 3 avril, des encarts publicitaires sont diffusés dans la presse nationale, régionale et un spot télé sera visible à partir de vendredi pendant quinze jours. Objectif ? Revenir sur trois principes pour rassurer les Français et les associations.

Vous devrez toujours déclarer vos revenus

« Le prélèvement à la source ne change en rien les modalités de l’impôt », tient à rappeler le ministère de l’Economie. « L’administration fiscale restera l’unique interlocuteur des contribuables et calculera toujours l’impôt », insiste-t-il. Ainsi, il faudra continuer à faire unedéclaration d’impôt sur le revenu.

Dans deux semaines, vous devrez effectuer votre déclaration de revenus 2016. Celle-ci permettra de calculer le montant de l’impôt dû en 2017 et servira de base au calcul du taux de prélèvement à la source pour 2018.

A cette occasion, « il vous sera également demandé de mettre à jour vos coordonnées bancaires, nécessaire pour le paiement ou la restitution du solde de l’impôt ».

Les crédits et réductions d’impôt sont maintenus

Deuxième point sur lequel veut insister Bercy : si 2017 est une année blanche (les salaires, traitements, pensions ou loyers ne seront pas taxés au titre de l’impôt sur le revenu), tous les crédits et réductions d’impôts liés aux dépenses éligibles effectuées cette année sont maintenus. Une des affiches diffusées présente ainsi un couple avec cette légende : « Pour les frais de leur nounou, Marc et Lou ont toujours un crédit d’impôt ».

Les dons sont toujours déduits des impôts

De même, les dons effectués en 2017 ouvriront droit à une réduction fiscale en 2018. Voilà de quoi rassurer le secteur associatif qui craignait une baisse de la générosité des contribuables.

Si vous souhaitez davantage d’informations, cinq guides pratiques à destination de différents publics (grand public, particuliers employeurs, travailleurs indépendants, entreprises, donateurs) sont téléchargeables sur le site prelevelementalasource.gouv.fr.

Pour tout savoir sur le prélèvement à la source, lisez notre article ici.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :