Prélèvement à la source : un numéro de téléphone non surtaxé en service dès le 2 janvier

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Les agents des Finances publics seront joignables du lundi au vendredi de de 8h30 à 19h.
Les agents des Finances publics seront joignables du lundi au vendredi de de 8h30 à 19h. Les agents des Finances publics seront joignables du lundi au vendredi de de 8h30 à 19h.

Aujourd’hui, les contribuables qui se posent des questions sur le prélèvement à la source peuvent appeler les impôts au 0 811 368 368. Mais ce numéro est facturé 6 centimes par minute, en plus du coût d’un appel local. A compter du 2 janvier 2019, un nouveau numéro de téléphone non surtaxé réservé au prélèvement à la source sera mis en service : le 0 809 401 401.

Poser ses questions à 40 000 agents des impôts

En le composant, les contribuables pourront joindre les agents des Finances publiques du lundi au vendredi, de 8h30 à 19h, au prix d’une communication locale. La Direction générale des finances publiques (DGFIP) a formé 40 000 agents des services d’impôts des particuliers, trésoreries, plateforme d’accueil et services des impôts des entreprises au prélèvement à la source afin de répondre à toutes les questions des particuliers et de les guider dans leurs démarches, lorsqu’il s’agit, par exemple, de moduler leur taux de prélèvement.

La mise en place de ce service non surtaxé fait suite à la « mesure actant la fin des appels surtaxés à l’administration et aux services publics a été votée en janvier 2018, avec une date d’entrée en vigueur progressive en fonction de l’échéance de chaque contrat liant l’administration et son opérateur téléphonique », explique le ministère de l’Action et des comptes publics dans un communiqué.

En plus de la ligne téléphonique, les usagers peuvent se renseigner en ligne sur le site impots.gouv.fr et sur le portail spécifique sur le prélèvement à la source.

A lire aussi