Pôle emploi : de nouveaux services d’accompagnement pour les TPE

1 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Pôle emploi va tester de nouveaux services d'accompagnement pour les entreprises de 1 à 19 salariés.
Pôle emploi va tester de nouveaux services d'accompagnement pour les entreprises de 1 à 19 salariés. Pôle emploi va tester de nouveaux services d'accompagnement pour les entreprises de 1 à 19 salariés.

Pôle emploi souhaite accompagner davantage les très petites entreprises. D’après un document consulté par l’AFP, il va tester de mars 2017 à janvier 2018 de nouveaux services pour les entreprises de « 1 à 19 salariés » situées dans trois régions, Grand-Est, Pays-de-la-Loire et Bourgogne-Franche-Comté.

Cibler les petites entreprises à « fort potentiel de recrutement »

Dans chaque région test, trois agences seront concernées, une « plutôt rurale » et deux autres installées dans la même ville. Les conseillers participants, déjà spécialisés dans la relation avec les entreprises, auront pour mission de « réaliser une prospection ciblée » pour identifier des « petites entreprises à fort potentiel de recrutement ». Seront notamment ciblées les entreprises qui « ne recrutent pas » alors qu’elles sont dans des « secteurs où le taux de recrutement est élevé ».

Une fois repérées, ces TPE bénéficieront de « services répondant spécifiquement » à leurs besoins, qui sont encore à définir. Elles seront également invitées à participer à des « actions collectives de type salons physique ou virtuel, job dating… ».

« Un gisement d’emploi important »

Si les petites entreprises constituent « un gisement d’emploi important », elles bénéficient moins des services d’accompagnement de Pôle emploi que les plus grandes. Elles sont également « moins satisfaites » des services de l’opérateur (66 % contre 71 % de l’ensemble des entreprises suivies).

En parallèle, Pôle emploi expérimentera un dispositif auprès des « grandes entreprises qui recrutent le plus avec Pôle emploi » afin d’encourager l’embauche des demandeurs d’emploi les plus éloignés du travail.

Les deux dispositifs seront ensuite évalués en février et mars 2018 afin de mesurer leur effet sur l’emploi et sur la « satisfaction » des TPE. Depuis 2015, Pôle emploi a déployé 4 200 conseillers chargés des relations avec les entreprises.

A lire aussi