Plan canicule 2017 : ce qu’il faut savoir sur le dispositif

Comme chaque année depuis 2004, le plan canicule a été déclenché le 1er juin dans toute la France. Selon le niveau d’alerte, différentes mesures vous protégeront en cas de forte chaleur.
3mn de lecture
Les jours de forte chaleur, pensez à boire régulièrement de l'eau.
Les jours de forte chaleur, pensez à boire régulièrement de l'eau.

Depuis la vague de forte chaleur de l’été 2003 qui a provoqué la mort de près de 15 000 personnes en France, un plan national canicule est mis en place chaque année du 1er juin au 31 août. Pour rappel, la canicule se définit par des températures élevées observées jour et nuit pendant trois jours d’affilée.

Le plan comporte quatre niveaux d’alerte, déclenchés en fonction des prévisions de Météo France (vigilance verte, jaune, orange et rouge). La carte de vigilance météorologique, actualisée deux fois par jour, vous permet de savoir si dans les 24 heures à venir un danger menace (canicule, vent violent, inondation, orage…).

Les niveaux 1 et 2 du plan canicule

Le niveau 1, dit de veille saisonnière (vigilance verte sur la carte de Météo France), est automatiquement activé du 1er juin au 31 août. Météo France surveille les conditions météo et les températures pour repérer l’arrivée d’une éventuelle canicule et l’Institut de veille sanitaire (InVS) évalue les risques sanitaires.

Le niveau 2 (vigilance jaune sur la carte), appelé « avertissement chaleur », est une phase de veille renforcée. Il est déclenché en cas de pic de chaleur intense avec une probabilité importante de passage au niveau 3 dans les jours qui suivent. Concrètement, les actions de communication auprès des personnes vulnérables sont renforcées (personnes âgées, en situation de handicap, sans-abri, femmes enceintes, jeunes enfants…).

Les niveaux 3 et 4

En cas de déclenchement du niveau 3 (vigilance orange), dit « alerte canicule », par les préfets dans un ou plusieurs départements, de nouvelles mesures de prévention peuvent être prises :

  • actions de communication visant à rappeler les actions préventives (hydratation, mise à l’abri de la chaleur…) ;
  • mobilisation d’associations comme la Croix Rouge ;
  • déclenchement des « plans bleus » dans les établissements accueillant les personnes âgées ou handicapées (mobilisation de tout le personnel et actions préventives) ;
  • appel des personnes âgées et handicapées isolées pour savoir comment elles se portent par les mairies, avec l’aide de bénévoles. Pour être contactées, les personnes doivent demander à être inscrites sur le registre prévention canicule. Si la personne ne répond pas au téléphone, un proche est prévenu ou, le cas échéant, les pompiers.

Le niveau 4 (vigilance rouge) de « mobilisation maximale » est déclenché en cas d’intensité excessive ou de durée exceptionnelle de l’épisode caniculaire, avec apparition d’effets collatéraux (sécheresse, saturation des hôpitaux, panne d’électricité, etc.). C’est le Premier Ministre qui l’active sur alerte rouge de Météo France.

Jusqu’à présent, le niveau 4 n’a jamais été déclenché.

Un numéro vert pour se renseigner

Le ministère de la Santé a mis en place un numéro vert, le 0 800 06 66 66, pour obtenir des conseils sur les gestes simples à suivre en cas de températures élevées. Il sera accessible tous les jours de 9 heures à 19 heures, à compter du premier épisode de forte chaleur.

Que faire chez soi en cas de canicule ?

En cas de jour de forte chaleur, il est recommandé de :

  • boire environ 1,5 litre d’eau par jour ;
  • manger en quantité suffisante ;
  • mouiller son corps (visage et avant-bras plusieurs fois par jour) ;
  • maintenir son logement au frais (fermer les volets le jour, ouvrir les fenêtres le soir) ;
  • éviter les efforts physiques ;
  • se rendre dans les lieux frais (cinémas, bibliothèques, supermarchés…) ;
  • prendre des nouvelles de ses proches ;
  • en cas de malaise, appelez le 15.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus