Permis de conduire : une nouvelle épreuve du Code de la route

L’épreuve théorique du permis B est transformée, avec de nouvelles questions à partir du 18 avril. Passer le Code de la route devrait être payant à partir du 1er juin.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Dès le 18 avril, l’épreuve du Code de la route au programme de l’examen du permis de conduire change.
Dès le 18 avril, l’épreuve du Code de la route au programme de l’examen du permis de conduire change. Dès le 18 avril, l’épreuve du Code de la route au programme de l’examen du permis de conduire change.

Dès le 18 avril, l’épreuve du Code de la route au programme de l’examen du permis de conduire change. Les quarante questions au programme pourront être choisies dans une banque de mille questions, toutes nouvelles, contre sept cents actuellement, a détaillé la Sécurité routière mercredi 17 février.

Neuf thèmes

Elles feront une plus large place à l’écologie et aux premiers secours. Les questions porteront sur neuf thèmes, prévus par une directive européenne du 20 décembre 2006 :

  • les dispositions légales en matière de circulation routière (signalisation, limitations de vitesse, etc.) ;
  • le conducteur (vigilance, risques liés à la consommation d’alcool, etc.) ;
  • la route (distances de sécurité, types de routes, etc.) ;
  • les autres usagers ;
  • la réglementation générale et divers (documents administratifs, etc.) ;
  • les précautions à prendre en quittant le véhicule ;
  • les éléments mécaniques liés à la sécurité de la conduite (capacité à détecter certains problèmes, etc.) ;
  • les équipements de sécurité (comme les ceintures) ;
  • le respect de l’environnement.

Des nouveaux supports

Outre les traditionnelles photographies, de nouveaux supports vont intégrer l’examen :

  • des « images numériques reproduisant des vues aériennes » ;
  • « des vidéos (10 % des questions de la nouvelle banque) », quatre questions étant posées sous cette forme.

Objectif de cette réforme : « améliorer la formation des conducteurs novices, population particulièrement à risque », explique la Sécurité routière, qui rappelle leur implication dans environ « un quart des accidents corporels ».

  • Pour connaître « quinze questions emblématiques de la réforme », consultez le site de la Sécurité routière.

Un prix autour de 30 €

À partir du 1er juin, les candidats passant le Code devront payer autour de 30 €, a indiqué le délégué interministériel à la Sécurité routière, Emmanuel Barbe.

C’est la conséquence d’une réforme introduite par la loi Macron du 6 août 2015. Ce texte permet à l’Etat de recourir à des « personnes agréées » pour organiser l’épreuve théorique (article 28).

A lire aussi

Partager cet article :