Permis de conduire : les jeunes pourront passer le code gratuitement pendant le service national universel

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Le gouvernement veut intégrer l’examen du permis de conduire au Service national universel.
Le gouvernement veut intégrer l’examen du permis de conduire au Service national universel. Le gouvernement veut intégrer l’examen du permis de conduire au Service national universel.

Gabriel Attal, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education nationale, a confirmé sur Europe 1 que l’examen du permis de conduire sera bien intégré au Service national universel (SNU).

« L’idée est de faire en sorte que le permis de conduire coûte moins. (…) On veut élargir le champ des possibles des jeunes en leur permettant de bouger et pour cela il faut les aider à avoir le permis moins cher », a indiqué Gabriel Attal, avant d’ajouter : « C’est un outil au service de la mobilité des jeunes ».

Lors de la phase pilote du Service national universel qui se déroulera en juin prochain dans treize départements, une initiation de deux heures au code de la route sera proposée au cours du séjour de cohésion. Les 2 000 à 3 000 jeunes volontaires qui y participeront devraient avoir accès à une plateforme d’entraînement en ligne leur permettant de consolider leurs acquis. Et à l’issue de la phase obligatoire du service national, ils se verront offrir le droit de passer gratuitement l’examen théorique du code de la route.

L’examen pratique pourrait être gratuit pour les jeunes engagés dans la phase facultative

En ce qui concerne l’examen pratique du permis, le gouvernement envisage de le proposer aux jeunes de plus de 18 ans engagés dans la phase facultative du SNU, basée sur un engagement dans le milieu associatif d’une durée de trois mois minimum. Les modalités financières doivent encore être définies. En France, le permis de conduire coûte 1 800 € en moyenne.

A lire aussi