Pénurie d’essence : la carte des stations touchées

1 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Ce vendredi matin, 44 stations-essence sont en rupture partielle de carburants.
Ce vendredi matin, 44 stations-essence sont en rupture partielle de carburants. Ce vendredi matin, 44 stations-essence sont en rupture partielle de carburants.

Ce vendredi matin, 44 stations-essence sont en rupture partielle de carburants. Ce début de pénurie s’explique par les blocages de plusieurs dépôts de carburants et de certaines stations par les Gilets jaunes, qui protestent contre la hausse des prix du carburant et la baisse du pouvoir d’achat.

Une carte, disponible sur le site penurie.mon-essence.fr, permet de visualiser les stations touchées. Elles sont en majorité situées dans le Sud de la France. Pour chaque station, les carburants manquants sont précisés. A Marseille, par exemple, la station Total Access manque de SP95 et SP98.

Le mouvement des gilets jaunes s’essouffle

Il n’y a toutefois pas lieu de craindre une pénurie généralisée de carburant. Depuis le début du mouvement samedi 17 novembre, la mobilisation des Gilets jaunes s’essouffle. Selon le ministère de l’Intérieur, seulement 5 100 personnes étaient encore mobilisées jeudi 22 novembre. La quasi-totalité des blocages et barrages filtrants ont été levés par les forces de l’ordre.

A lire aussi