Parents solos et Compagnie : un site Internet dédié aux familles monoparentales

2 min de lecture

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Il y a en France 1,7 millions de familles monoparentales.
Il y a en France 1,7 millions de familles monoparentales. Il y a en France 1,7 millions de familles monoparentales.

Journées surchargées, isolement, ressources financières plus limitées, la situation des parents célibataires est complexe. Pour les acteurs du monde associatif qui leur viennent en aide, la ministre des Familles et de l’Enfance, Laurence Rossignol, a annoncé mardi 13 décembre la mise en ligne du site Internet Parents solos et Compagnie.

Le nombre de familles monoparentales a doublé ces vingt dernières années, passant de 950 000 en 1990 à 1,7 million en 2013 d’après l’Insee. Soit une famille sur cinq en France. Dans 85 % des cas, une femme est à sa tête. Les réalités de ces parents solos sont multiples mais tous se battent sur trois fronts : la prise en charge des enfants, les tâches quotidiennes et la vie professionnelle.

Le réseau recense les associations et actions existantes

L’idée du nouveau site est de leur permettre de souffler un peu. Placé sous l’égide de la Fondation pour l’Enfance, il est la vitrine d’un réseau d’entraide national porté par huit associations : l’Union nationale des associations familiales (Unaf), l’Association de la fondation étudiante pour la ville (Afev), le Secours catholique, la Ligue de l’enseignement, la Fédération des centres sociaux, Grands-Parrains, France parrainages et Parrain par mille, deux associations qui organisent le parrainage de proximité d’enfants défavorisés.

Concrètement, ce n’est pas une plateforme de services mais un outil pratique à destination des acteurs qui proposent des initiatives pour ces familles. Soutien scolaire à domicile, garde d’enfant ponctuelle, covoiturage pour aller à l’école, le réseau recense et « labellise » des associations et actions existantes pour les familles monoparentales.

Toutes les structures tissant du lien entre les parents sont encouragées à se manifester, quel que soit leur mode d’action. Des mères de Lille proposent ainsi un week-end à Londres en février 2017. A Alès, dans le Gard, les parents solos peuvent se rencontrer et participer à des activités avec leurs enfants au Café des familles, une association adhérente du réseau.

Un fonds de soutien de 50 000 euros

Le site avait été testé avec succès pendant plusieurs mois dans cinq départements : à Paris 18e et 19e arrondissements, en Seine-Saint-Denis, Loire-Atlantique, dans le Nord et dans la Nièvre.

Pour améliorer la plateforme, un fonds de soutien de 50 000 euros permettra de financer des projets, à hauteur de 500 euros maximum et dans la limite de deux fois par an pour une même association ou collectif de parents.

A lire aussi