Parcoursup : mode d’emploi de la nouvelle plateforme

La plateforme d’inscription pour les études post-bac, qui succède à APB, est ouverte depuis lundi 15 janvier. Inscription sur le site, nombre de vœux, calendrier… Dossier familial fait le point.

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
4mn de lecture
Les lycéens pourront commencer à inscrire leurs voeux sur la plateforme à partir du 22 janvier.
Les lycéens pourront commencer à inscrire leurs voeux sur la plateforme à partir du 22 janvier.

Les quelque 800 000 élèves de terminale ont quelques jours pour découvrir la nouvelle plateforme d’admission post-bac avant le début des inscriptions, le 22 janvier prochain. Baptisée Parcoursup, elle remplace le dispositif Admission post-bac (APB), décrié depuis sa mise en place en 2010.

Qui est concerné ?

Tous ceux qui souhaitent s’inscrire en première année d’enseignement supérieur doivent constituer un dossier et formuler des vœux sur Parcoursup (lycéens, apprentis, étudiants en réorientation…).

En revanche, ne sont pas concerné les étudiants qui redoublent, les candidats soumis à une demande d’admission préalable (DAP) et les candidats à la formation continue.

Quelles formations sont disponibles sur Parcoursup ?

Environ 13 000 formations sont disponibles en 2018, à la fois des formations sélectives comme les classes prépas (CPGE), BTS, DUT, écoles, et des cursus non sélectifs comme les licences ou la première année commune aux études de santé (PACES).

Certains établissements ne sont pas sur Parcoursup telles certaines écoles de commerce ou d’ingénieurs, les instituts d’études politiques et certaines écoles spécialisées (beaux-arts, écoles paramédicales sociales, etc.). Dans ce cas, l’élève doit contacter directement l’établissement pour s’informer des dates et modalités d’inscription.

Quand s’inscrire sur Parcoursup et saisir ses vœux ?

Les lycéens pourront s’inscrire et saisir leurs vœux à partir du lundi 22 janvier. Ils auront jusqu’au 13 mars 18h pour le faire. Ensuite, la date limite pour confirmer leurs vœux ou motiver leur projet de formation est fixée au 31 mars. A ce stade, leur dossier devra être complet. Attention, si un vœu n’a pas été confirmé avant le 31 mars, il ne sera pas pris en compte.

Entre le 14 mars et le 31 mars, le conseil de classe du deuxième trimestre examinera les différents vœux des élèves. Chaque vœu fera l’objet d’une fiche « avenir » qui comprendra les appréciations des professeurs et l’avis du chef d’établissement.

Combien de vœux formuler ?

Les élèves peuvent formuler jusqu’à 10 vœux pour des formations sous statut d’étudiant et jusqu’à 10 vœux additionnels pour des formations sous statut d’apprenti. Contrairement à l’ancienne plateforme, ils n’ont plus à les classer par ordre de préférence. Les vœux peuvent concerner des formations sélectives ou non sélectives, sur l’ensemble du territoire.

Chaque vœu doit être accompagné d’un « projet de formation motivé ». En clair, l’élève doit expliquer en quelques lignes pourquoi il souhaite intégrer telle ou telle formation.

Que sont les vœux multiples ?

Certaines formations tels les DUT, BTS, PACES hors Ile-de-France, licences ou CPGE sont regroupées en « vœux multiples ». Un vœu multiple est composé de plusieurs sous-vœux, chacun correspondant à une formation dans un établissement donné. Ce système permet de choisir la ou les formations souhaitées parmi un ensemble de formations qui sont regroupées par type, spécialité ou mention.

Par exemple, un lycéen qui souhaite faire un BTS Professions immobilières peut déposer sa demande dans 7 établissements différents en France. Quelles que soient les académies concernées, ces demandes compteront pour un vœu et 7 sous-vœux. Il pourra formuler 9 autres vœux au statut étudiant.

Quand les élèves recevront-ils les réponses des établissements ?

Les lycéens commenceront à être informés des réponses des établissements à partir du 22 mai. Ils les recevront :

  • par une alerte sur leur smartphone via l’application Parcoursup s’ils l’ont téléchargée (bientôt disponible) ;
  • par e-mail ;
  • et sur leur messagerie du site Parcoursup.

Le processus de propositions est suspendu pendant les épreuves écrites du bac.

Comment sont classées les réponses ?

Les filières non sélectives (licences générales) pourront répondre par :

  • « oui » ;
  • « oui si » (cela signifie que l’établissement conditionne l’inscription de l’élève au suivi d’un parcours de formation personnalisé comme un stage de remise à niveau ou un cursus adapté) ;
  • « en attente » d’une place.

Les filières sélectives (prépas, BTS, IUT, etc.) pourront répondre par :

  • « oui » ;
  • « en attente » d’une place ;
  • « non ».

Combien de temps les élèves ont-ils pour accepter ou refuser ?

Le délai de réponse est de 7 jours pour les propositions reçues entre le 22 mai et le 25 juin inclus – sauf pendant les épreuves écrites du baccalauréat où le décompte est suspendu.

Le délai passe à 3 jours pour celles reçues entre le 26 juin et le 20 août. Et il passe à un jour à partir du 21 août.

Deux options s’offrent au futur étudiant :

  • Dire « oui, j’accepte la proposition d’admission ». Dans ce cas, il devra préciser s’il souhaite conserver ou non les autres vœux en attente qui, sinon, seront automatiquement supprimés ;
  • Dire « non, je renonce à la proposition d’admission qui m’est faite » et libérer ainsi la place pour un autre élève.

Que faire en cas d’absence de réponse ?

Une phase dite « complémentaire » débute à partir du 26 juin jusqu’au 21 septembre afin de permettre à ceux qui n’ont pas reçu de propositions d’admission de formuler de nouveaux vœux pour des formations disposant de places vacantes.

df
Sarah Corbeel
Publié le

Partager cet article :