Numéros surtaxés : les réflexes à avoir pour ne pas se faire arnaquer

2 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Les arnaques invitant à rappeler un numéro surtaxé se sont multipliées depuis quelques années.

Les escroqueries aux numéros surtaxés sont de plus en plus nombreuses. Pour protéger les consommateurs, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) vient de lancer une campagne d’information.

1. Savoir reconnaître un numéro surtaxé

Avant tout, il faut savoir que certains numéros ont de fortes chances d’être surtaxés. Il s’agit de ceux à :

  • 10 chiffres commençant par 081, 082, 089
  • 6 chiffres débutant par 118 (renseignements téléphoniques)
  • 4 chiffres commençant par 1 ou 3.

Lorsque vous êtes invité à rappeler un numéro de cette forme, soyez vigilant. Trois euros l’appel, 80 centimes la minute… la facturation appliquée peut différer mais la note peut vite grimper. Notez que les modalités tarifaires doivent être précisées en début d’appel.

2. Ne pas se précipiter pour rappeler un numéro surtaxé

Les escrocs ont de nombreuses techniques pour piéger les consommateurs. Méfiez-vous des appels trop rapidement raccrochés de numéros que vous ne connaissez pas. Ou des messages vocaux ou SMS vous demandant de rappeler pour prendre possession d'un colis, accomplir une démarche administrative urgente, récupérer un bon d’achat ou gagner un voyage.

« Si vous pensez que la sollicitation émane d’une entreprise dont vous êtes client, contactez-la directement en utilisant les coordonnées habituelles (par exemple celles figurant sur une facture », conseille la DGCCRF.

En cas de doute sur le numéro à rappeler, consultez l’annuaire inversé des numéros de service à valeur ajoutée (SVA) disponible sur le site www.infosva.org. Celui-ci permet de connaître le tarif appliqué et de se renseigner sur l’entreprise utilisatrice du numéro.

3. Activer l’option de blocage des appels vers certains numéros surtaxés

Pour ne pas tomber dans le piège, la meilleure solution est d’activer sur votre téléphone l’option de blocage des appels vers les numéros surtaxés. Gratuite, elle bloque les communications (appels et SMS) à destination des numéros surtaxés commençant par 089 ou se composant de 4 ou 5 chiffres. Depuis le 1er mars, les opérateurs téléphoniques ont l’obligation de la proposer. Rendez-vous sur votre compte client pour l’activer.

4. Signaler les numéros abusifs au 33 700

Pensez à signaler les sociétés frauduleuses au 33 700 ou sur www.33700.fr. Grâce à ce signalement, les opérateurs mèneront des actions auprès des sociétés concernées.

A lire aussi