Nouvelle épreuve du Code de la route : à quels changements faut-il s’attendre ?

L’épreuve théorique du permis B est modifiée à partir de lundi. Dès le 1er juin, vous pourrez la passer auprès d’un organisme privé.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
2mn de lecture
L’inscription au Code deviendra payante le 1er juin.
L’inscription au Code deviendra payante le 1er juin. L’inscription au Code deviendra payante le 1er juin.

À partir de lundi 2 mai, l’épreuve du Code de la route passée par les candidats au permis de conduire change.

Cette entrée en vigueur était d’abord prévue le 2 avril, puis le 18 du mois, avant d’être encore décalée pour permettre aux auto-écoles de préparer leurs élèves au nouveau test.

Une banque de 1 000 questions

Les 40 questions posées seront piochées dans une banque de 1 000 questions, contre 700 avant la réforme.

Plus pratiques, elles toucheront neuf thématiques :

  • les dispositions légales en matière de circulation routière (signalisation, limitations de vitesse, etc.) ;
  • le conducteur (vigilance, risques liés à la consommation d’alcool, etc.) ;
  • la route (distances de sécurité, types de routes, etc.) ;
  • les autres usagers ;
  • la réglementation générale et divers (documents administratifs, etc.) ;
  • les précautions à prendre en quittant le véhicule ;
  • les éléments mécaniques liés à la sécurité de la conduite (capacité à détecter certains problèmes, etc.) ;
  • les équipements de sécurité (comme les ceintures) ;
  • le respect de l’environnement.

Des vues aériennes et des vidéos s’ajouteront aux traditionnelles photographies.

  • Découvrez « quinze questions emblématiques de la réforme » sur le site de la Sécurité routière.

Un inscription en ligne

Par ailleurs, dès le 1er juin, les candidats pourront passer le Code auprès d’« organismes [privés] agréés » par l’Etat, confirme un décret publié jeudi au Journal officiel.

Pour les centres d’examen ouvrant à cette date, vous aurez la possibilité de vous inscrire sur des « sites de réservation en ligne […] la dernière semaine de mai », précise le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Au terme d’une « période de transition », en principe, tous les candidats passeront l’épreuve auprès de ces prestataires.

L’administration organisera toujours l’épreuve pour certains candidats (personnes malentendantes, non francophones et détenues).

L’objectif de cette mesure, issue de la loi Macron du 6 août 2015 (article 28), est de libérer les inspecteurs du permis de conduire de l’organisation de l’épreuve théorique, pour ainsi réduire les délais d’attente à l’épreuve pratique.

Un montant de 30 €

L’inscription au Code deviendra payante le 1er juin. Il vous en coûtera 30 €. La gratuité sera maintenue pour certains candidats en situation de handicap.

A lire aussi

Partager cet article :