Master : la sélection officiellement possible pour 1 304 formations

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Le 10 février, le Conseil d’Etat avait considéré la sélection illégale en l’absence de décret.
Le 10 février, le Conseil d’Etat avait considéré la sélection illégale en l’absence de décret. Le 10 février, le Conseil d’Etat avait considéré la sélection illégale en l’absence de décret.

La sélection entre les deux années de master à l’université sera officiellement possible à la rentrée 2016 pour 1 304 formations. Un projet de décret, à lire ici sur le site EducPros, doit être soumis lundi 18 avril à l’avis consultatif du Conseil national de l’enseignement supérieur et de la recherche.

L’annexe du texte énumère les formations où la sélection sera autorisée, une pratique déjà répandue.

Les « modalités » de sélection « définies » par les universités

L’entrée en master 2 pourra « dépendre des capacités d’accueil de l’établissement […] telles qu’il les a fixées et, éventuellement, être subordonnée au succès à un concours ou à l’examen du dossier du candidat, selon des modalités définies par l’établissement », indique le projet de décret.

Le 10 février, le Conseil d’Etat avait considéré la sélection illégale en l’absence de décret. Il rappelait que « l’admission à une formation relevant du deuxième cycle ne peut faire l’objet d’une sélection, basée sur les capacités d’accueil […], le succès à un concours, ou l’examen du dossier des candidats, que si cette formation figure sur une liste limitative », d’après le communiqué de l’institution.

L’avis était intervenu après plusieurs décisions de justice obligeant des universités à accueillir des étudiants en master 2.

A lire aussi