Logement : un bond de 25 % des plaintes

Contenu ajouté à votre liste de lecture

Voir mes favoris

Contenu supprimé de votre liste de lecture

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner

En 2015, la Confédération générale du logement (CGL) a reçu 2 934 plaintes contre 2 344 en 2014, soit une hausse de 25 % en un an.

Le secteur locatif représente les trois quarts (76,07%) des plaintes des usagers du logement.

Alors que la France compte 39,3 % de locataires (dont 21,9 % dans le parc locatif privé et 17,4 % en logement social*), plus des trois-quarts des problématiques rencontrées par les personnes ayant contacté la CGL concernent la location d’un logement », analyse la CGL.

Ce chiffre est relativement stable année après année, avec un pic en 2014, où le secteur locatif représentait 76,54 % des plaintes, et un taux le plus bas enregistré en 2010 (66,98 %).

Les plaintes liées à la non restitution du dépôt de garantie et aux troubles de jouissance (insalubrité, humidité, conformité électrique, fuites d'eau, chauffage…) arrivent ex-aequo avec 12,20 % des demandes d’aide réceptionnées par la CGL en 2015.

Source : CGL

POUR ALLER PLUS LOIN