Location meublée d’une partie de sa résidence principale : les seuils d’exonération d’impôt en 2016

0 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
Location meublée d’une partie de sa résidence principale : les seuils d’exonération d’impôt en 2016

Les particuliers qui louent une partie de leur résidence principale peuvent bénéficier d’une exonération de leur impôt sur le revenu à condition que le montant des loyers n’excède pas un certain seuil, que le fisc réévalue chaque année.

Ce seuil est fixé en 2016 (revenus 2015) à :

  • 184 € par an et par m2 en Ile-de-France (au lieu de 183 € précédemment) ;
  • 135 € par an et par m2 dans les autres régions (au lieu de 134 €).

Attention, pour bénéficier de cette exonération, il convient en outre que la pièce louée meublée constitue pour le locataire :

  • soit sa résidence principale (un étudiant par exemple) ;
  • soit une résidence temporaire s’il justifie d’un travail saisonnier.
A lire aussi