Location étudiante : ce qu’il faut savoir avant de signer le bail

Etat des équipements, montant des frais d’agence… Avant de signer le contrat de location, quelques précautions s’imposent afin d'éviter les mauvaises surprises.
3mn de lecture
Lors de la visite du studio, pensez à vérifier que tout fonctionne correctement.
Lors de la visite du studio, pensez à vérifier que tout fonctionne correctement.

La recherche d’un logement étudiant est souvent un casse-tête. La Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) rappelle les précautions à prendre avant de signer un bail de location.

Quel type de location ?

Vous avez le choix entre une location meublée avec un bail étudiant d’une durée de 9 mois (de septembre/octobre à mai/juin) sans reconduction tacite ; ou une location vide avec un bail classique d’une durée de 3 ans.

Avec le bail étudiant, vous n’avez pas à donner congé à votre bailleur et le propriétaire ne peut pas vous demander de partir avant la fin du bail. Si vous souhaitez conserver le logement, vous devez signer un nouveau bail.

Avant la visite, préparez votre dossier de location

Avant de visiter l’appartement, pensez à préparer votre dossier de location afin de pouvoir remettre les documents directement au propriétaire si vous êtes intéressé par le logement.

Votre dossier doit comprendre les documents suivants :

  • une pièce d’identité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • votre carte d’étudiant ;
  • un avis d’attribution de bourse si vous êtes boursier ;
  • la simulation pour les aides au logement établie par la Caf ou la MSA ;
  • le contrat de travail et les trois derniers bulletins de salaire si vous êtes également salarié.

Pour votre caution, le garant doit fournir les documents suivants :

  • une pièce d’identité ;
  • un justificatif de domicile ;
  • le contrat de travail et les trois derniers bulletins de salaire ;
  • le dernier ou avant-dernier avis d’imposition.

Pendant la visite du studio, soyez vigilant

Lors de la visite, il est recommandé de bien vérifier que tout fonctionne correctement :

  • ouvrez et fermez toutes les portes et fenêtres ;
  • soyez attentif aux éventuelles traces d’humidité dans la cuisine ou dans la salle de bain ;
  • vérifiez l’isolation ;
  • vérifiez l’état des prises électriques.

Si vous avez fait appel à une agence immobilière, contrôlez les honoraires réclamés. Sachez que seuls la visite du logement, la constitution du dossier, la rédaction du bail et l’état des lieux peuvent être facturés.

Vérifiez le contrat de location

Une fois votre dossier accepté, vous devez effectuer l’état des lieux et signer votre contrat de location ou bail. Si lors de l’état des lieux, vous avez oublié de mentionner un défaut, vous disposez d’un délai de 10 jours pour demander au bailleur de compléter le document.

Le contrat de location doit obligatoirement comporter ;

  • le nom et le domicile du propriétaire ainsi que le nom du ou des locataires ;
  • la date de prise d’effet et la durée du bail ;
  • la mention « bail d’habitation » ;
  • la description du logement et de ses équipements ;
  • la nature et le montant des travaux effectués dans le logement depuis le dernier contrat ;
  • le montant du loyer et le mode de règlement ;
  • le montant du dernier loyer acquitté par le précédent locataire ;
  • le montant du dépôt de garantie.

Le locataire a certaines obligations à respecter

Lorsque vous êtes locataire, vous devez :

  • payer votre loyer au terme convenu ;
  • entretenir le logement et le mobilier si le bien est loué meublé ;
  • procéder aux réparations locatives à l’exception de celles rendues nécessaires par la force majeure ou la vétusté.
df
Sarah Corbeel
Publié le

Immobilier, droit du travail, retraite...

Besoin d'une réponse personnalisée ?

Nos experts sont là pour vous accompagner

J'appelle

Du lundi au samedi de 9h à 20h.

0,15 € TTC / minute depuis la France métropolitaine.

Je pose ma question

C'est tout nouveau ! Votre réponse personnalisée sous un délai maximum de 48h.

Plus d'actus