Les ventes de logements neufs reprennent

Les ventes de logements neufs ont bondi en 2015, avec 13,6 % de transactions en plus par rapport à l’année précédente. Le dispositif de défiscalisation Pinel encourage les particuliers à investir dans la pierre, selon la Fédération des promoteurs immobiliers.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Les ventes de logements neufs ont bondi en 2015, avec 122 781 transactions, soit une hausse de 13,6 % par rapport à l’année précédente.
Les ventes de logements neufs ont bondi en 2015, avec 122 781 transactions, soit une hausse de 13,6 % par rapport à l’année précédente. Les ventes de logements neufs ont bondi en 2015, avec 122 781 transactions, soit une hausse de 13,6 % par rapport à l’année précédente.

Les ventes de logements neufs ont bondi en 2015, avec 122 781 transactions, soit une hausse de 13,6 % par rapport à l’année précédente (108 107), selon les statistiques annoncées jeudi 18 février par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Elles atteignent ainsi leur plus haut niveau depuis 2011 (130 548). Après une chute en 2012 (100 227), les transactions ont depuis progressé d’année en année.

L’intérêt du dispositif Pinel

L’augmentation des ventes impliquant des particuliers investisseurs (+43,8 %) explique la vive hausse de 2015. En cause notamment, le dispositif de défiscalisation Pinel, selon la FPI. En vigueur depuis le 1er septembre 2014, cette mesure, portée par l’ancienne ministre du Logement Sylvia Pinel, attire des personnes soucieuses d’investir dans l’immobilier tout en bénéficiant d’une réduction fiscale.

La quasi-stabilité des prix des biens neufs (en moyenne +0,8 % entre 2014 et 2015), les taux d’emprunt « bas » et la légère « amélioration » de la situation économique constituent d’autres raisons du « retour des ménages investisseurs vers la pierre ».

Les transactions réalisées pour accéder à la propriété ont, quant à elles, baissé de 1,7 % par rapport à 2014.

A lire aussi

Partager cet article :