Les tarifs réglementés du gaz en hausse de 0,4 % le 1er septembre

1 min de lecture

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris

Voir mes favoris

Ce contenu a bien été supprimé de vos favoris

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
C’est le troisième mois consécutif de hausse des tarifs réglementés du gaz.

Les tarifs réglementés du gaz hors taxes et contribution territoriale d’acheminement (CRA) vont augmenter en moyenne de 0,4 % jeudi 1er septembre.

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) a validé, dans une délibération publiée dimanche 28 août au Journal officiel, « la proposition de barème » d’Engie (ancien GDF Suez) pour le mois prochain.

L’impact sur votre note de gaz

Découvrez dans ce tableau l’impact sur votre note de gaz hors taxes et CTA :

Usage (nombre de clients concernés)Evolution de la facture annuelle pour un consommateur moyen
Cuisson (800 000) + 0,1 %
Cuisson et eau chaude (700 000) + 0,2 %
Chauffage (3 500 000) + 0,4 %
Petite chaufferie (200 000) + 0,5 %

Une baisse de 6,5 % depuis le début de l’année

C’est le troisième mois consécutif de hausse des tarifs réglementés, qui ont toutefois diminué en moyenne de 6,5 % depuis le 1er janvier 2016.

Ces tarifs ne s’appliquent pas aux consommateurs disposant d’un contrat à prix de marché. Les clients d’Engie ont la possibilité de choisir un contrat à prix de marché ou à tarifs réglementés. Auprès d’un opérateur concurrent, vous pouvez seulement souscrire une offre à prix de marché.

A lire aussi