Les plafonds de l’allocation personnalisée d’autonomie revalorisés

Les nouveaux plafonds de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) sont entrés en vigueur au 1er janvier 2018. La revalorisation de l’APA mars 2016 a profité à quelque 180 000 bénéficiaires.  

Retrouvez ce contenu dans votre compte en cliquant sur ce lien

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
L'allocation personnalisée d'autonomie aide les personnes âgées à vivre chez elles.
L'allocation personnalisée d'autonomie aide les personnes âgées à vivre chez elles.

Le décret d’application portant sur la revalorisation de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) a été publié au Journal officiel du 26 février 2016. Cette mesure, issue de la loi relative à l'adaptation de la sociétéau vieillissement, visait à favoriser le maintien des personnes âgées dépendantes à domicile.

Les plafonds de l’APA

Au 1er janvier 2018, les plafonds de l’APA à domicile déterminés en fonction du degré de dépendance des bénéficiaires, établi selon lagrille Aggir (Autonomie Gérontologie Groupes Iso-Ressources), sont les suivants. Les versements sont mensuels :

Pour le GIR 1 : 1 719,94 €/mois

Pour le GIR 2 : 1 381,04 €/mois

Pour le GIR 3 : 997,85 €/mois

Pour le GIR 4 : 665,61 €/mois

Diminuer le reste à charge des bénéficiaires

Depuis le 1er mars 2016, tous les bénéficiaires de l’APA ayant des ressources mensuelles inférieures à 802,93 euros par mois sont exonérés de participation financière. Pour mémoire, l’allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA) pour une personne seule est de 833,20 euros par mois.

Le taux de participation financière des bénéficiaires de l’APA gagnant entre 802,93 et 2957,02 euros est désormais modulé selon leurs ressources et le montant du plan d’aide. Le but est d’éviter qu’en raison d’un reste à charge trop important, les personnes renoncent aux soins et à l’aide dont elles ont besoin.

Ainsi, les bénéficiaires de l’APA bénéficieront d’un abattement de 100 % pour les revenus inférieurs à 802,93 euros par mois et de 100 % à 10 % d’abattement sur le plan d’aide pour les revenus compris entre 802,93 euros et 2957,02 euros en fonction du montant des soins nécessaires pour le maintien à domicile.

Faciliter l’attribution des cartes d’invalidité et de stationnement

Depuis le 1er mars 2016, la demande de cartes d’invalidité et de cartes européennes de stationnement peut se faire directement par le biais du formulaire de demande de l’APA.

Pour les personnes dont le niveau de perte d’autonomie est évalué en GIR 1 et GIR 2, l’attribution de ces cartes est automatique, à condition qu’elles en aient fait la demande via la formulaire de l’APA.

df
Publié le

Partager cet article :