Les impôts directs ont augmenté de 25 % en 7 ans

Selon la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques (IFRAP), les impôts directs ont progressé de plus de 63 milliards d’euros entre 2010 et 2017 pour atteindre 250 milliards d’euros.
1mn de lecture
Les impôts directs ont augmenté de 25 % en 7 ans.
Les impôts directs ont augmenté de 25 % en 7 ans.

Les impôts directs, qui pèsent sur les revenus et le patrimoine des ménages, ont crû de plus de 25 % depuis 2010. C’est ce que rapporte une récente étude de la Fondation IFRAP, selon Le Figaro. Pour la réaliser, le think tank dont la mission est l’analyse des politiques publiques s’est appuyé sur les données de l’Insee et de la Direction générale des finances publiques.

Les impôts directs comprennent l’impôt sur le revenu et sur les capitaux mobiliers, la CSG-CRDS, les prélèvements sociaux, les taxes foncières et d’habitation, l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) et les droits de mutation à titre gratuit (droits de successions).

Après une légère baisse de 16 % à 14,8 % du revenu de base entre 2000 et 2010, les impôts directs ont augmenté jusqu’à atteindre 18 % du revenu de base en 2017. Cela représente une hausse de plus de 63 milliards d’euros pour franchir la barre des 250 milliards d’euros en 2017, soit une augmentation globale de 25,2 %.

52 % des impôts directs payés par les 10 % de ménages les plus aisés

Selon l’étude de l’IFRAP, sur la base de la répartition des revenus des ménages, les 10 % des foyers les plus aisés, c’est-à-dire les ménages gagnant plus de 4 623,41 € par mois, acquittent 70 % de l’impôt sur le revenu et 52 % de tous les impôts directs. A l’intérieur de cette catégorie, les 1 % de Français les plus riches gagnent plus de 170 000 € par an, soit un peu plus de 14 000 € par mois. Les 379 000 foyers fiscaux concernés acquittent à eux seuls un tiers de l’impôt sur le revenu.

Les 30 % de Français les moins aisés contribuent à 2 % de l’ensemble des impôts directs.

- Don à une association en 2018 : vous pouvez obtenir une réduction d’impôt

- Dossier : Prélèvement à la source : tout sur l’impôt à la source

- Impôt sur le revenu 2019 : les frais de repas déductibles pour les entrepreneurs individuels

- Impôts 2019 : les nouveaux plafonds de déduction des pensions alimentaires

df
Sarah Corbeel
Publié le