Les divorces sont en baisse depuis 2010

Le nombre de divorces recule de 8 % depuis 2010. Le risque de divorce reste maximal à cinq ans de mariage.

Ce contenu a bien été ajouté à vos favoris dans votre compte

Voir mes favoris

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être connecté(e)

Me connecter

Pour ajouter ce contenu à vos favoris vous devez être abonné(e)

M'abonner
1mn de lecture
Les divorces sont en baisse depuis 2010
Les divorces sont en baisse depuis 2010 Les divorces sont en baisse depuis 2010

En 2014, 123 500 divorces ont été prononcés contre 134 000 en 2010. Ils sont en recul de 8 % sur cette période, selon l’Insee. Après avoir atteint un pic en 2005, le nombre de divorces était resté relativement stable jusqu’en 2010.

Cette baisse des divorces entre 2010 et 2014 est due pour l’essentiel à un léger recul de la propension à divorcer, et très peu à la baisse du nombre des mariages, explique l’Insee.

La propension au divorce, après avoir augmenté régulièrement depuis les années 1970, baisse légèrement depuis la fin des années 2000. Si les conditions de divorce de 2014 se maintenaient, 44 % des mariages de l’année se termineraient par un divorce.

Risque de divorce maximal fixé à 5 ans de mariage

Aujourd’hui, comme depuis les années 1970, le risque de divorce est maximal à cinq ans de mariage, révèle l’Insee.

Pour les divorces prononcés depuis 1970, les troisième, quatrième et cinquième années de mariage sont celles pour lesquelles les taux de divorces sont maximums.

15 ans de mariage en moyenne

En quarante ans, la durée moyenne du mariage est passée de 12 ans environ pour les divorces de 1970 à 15 ans depuis ceux prononcés en 2008. Elle est stable depuis cette date.

Remariages pour un quart des mariages

En 2014, un quart des mariages sont des remariages pour au moins un des deux conjoints et un sur dix l’est pour les deux conjoints.

L’âge au remariage augmente depuis 1980.

En 2014, les hommes mariés cette année-là et précédemment divorcés avaient 50 ans en moyenne, les femmes 46 ans, détaille l’Insee.

A lire aussi

Partager cet article :